Loi Travail : quand les langues du pouvoir se délient

FO Hebdo n°3211 du 14 septembre 2016 par Site internet Force Ouvrière

Article publié dans le Dossier Loi Travail
Le recours au 49-3 avait été décidé par le gouvernement en amont... © HAMILTON / REA

PUBLICATION - Trois livres récents racontent l’élaboration de la loi El Khomri, côté gouvernemental.
RÉVÉLATION - Ils décrivent la façon dont Matignon et l’Élysée ont manœuvré.
CONFIRMATION - La décision de passer en force a été prise avant même l’écriture du texte.

En guise d’Éditorial, par Jean-Claude Mailly
 « On arrive au bout d’un système ». Extraits de l’interview de J.-C. Mailly à La Provence du 9 septembre 2016

Événement 2-3
 Loi El Khomri : quand l’Élysée tire les ficelles
 FO s’oppose à la mise en place de barèmes aux prud’hommes

+ SUR LE SITE FORCE-OUVRIERE.FR

Actualité 4-5
 Élections TPE : une campagne tous azimuts
 La garde des jeunes enfants reste parfois un casse-tête
 PPCR : le faux ami du pouvoir d’achat des fonctionnaires
 Le G20 déçoit les attentes du mouvement syndical international

Idées 6
 Comment fonctionne le Conseil constitutionnel ?

Pratique 7
 Le chiffre de la semaine
 Juridique - Co-emploi : l’ingérence d’une maison mère dans la vie de sa filiale ne suffit pas à le caractériser
 Agenda

Entre militants 8
 Portrait - Un syndicat qui monte, qui monte et qui se monte

+ SUR LE SITE FORCE-OUVRIERE.FR

Plus dans le Dossier Loi Travail
Tous les articles du dossier

Jean-Claude Mailly dénonce le passage en force du gouvernement

BFMTV par Jean-Claude Mailly

« Jean-Claude Mailly a réagi ce mardi sur BFMTV à la décision du gouvernement d’engager le 49.3 face au risque de voir le projet de loi travail rejeté à l’Assemblée nationale. Le secrétaire général de Force ouvrière a dénoncé un "passage en force". "Pour un gouvernement qui se dit partisan du dialogue social, (...)

Jeudi 26 mai - Venir à bout de la loi Travail

Mobilisation par Yves Veyrier

Ce jeudi 26 mai sera encore une journée de mobilisation clé contre le projet de Loi travail. A l’appel des syndicats dans l’action depuis début mars, cette journée de manifestation viendra conforter le développement des grèves engagées depuis la semaine dernière. Elle prépare aussi la journée de grève interprofessionnelle et la manifestation nationale à Paris le 14 juin.