Loi Travail : un délai trop court pour une concertation

Dossier Loi Travail par Mathieu Lapprand

Article publié dans le Dossier Loi Travail

Après les réactions syndicales et les premières mobilisations sur le Net, le gouvernement a reporté de quinze jours la présentation du texte « pour approfondir le dialogue avec les partenaires sociaux et enrichir la loi », selon les termes de Mme El Khomri. Seulement quinze jours, un délai trop court pour FO mais la seule possibilité du gouvernement au vu du calendrier parlementaire du premier semestre : son texte doit être déposé à l’Assemblée le 2 avril et le Conseil d’État doit avoir préalablement rendu son avis, le texte rectifié devant donc lui être transmis au plus tard le 14 ou le 15 mars. Entre la rue, le Net et le calendrier, la pression ne cesse de s’accroître sur le gouvernement. 

Mathieu Lapprand Journaliste à L’inFO militante

Plus dans le Dossier Loi Travail
Tous les articles du dossier

Loi Travail FO dit Non !

Tract

Avec la loi Travail, vous seriez plus facilement licencié
La redéfinition du licenciement économique donnerait force de loi générale à ce qui était jusqu’alors le résultat de jugements au cas par cas, appréciés par le juge. La loi prévoit de fixer les critères (par exemple la durée de baisse des (...)

Réforme du code du travail : Il y a urgence à se mobiliser !

Communiqué CGT, FO, FSU, Union syndicale Solidaires, UNEF, UNL, FIDL

Les organisations syndicales réunies le 3 mars après midi ont, dans un communiqué commun, confirmé et lancé la mobilisation les 9 mars et 31 mars contre la loi Travail qui « constitue une régression sociale qu’elles n’acceptent pas ». Elles appellent à la « grève et à des manifestations sur tout le territoire, pour obtenir le retrait du projet de loi de réforme du code du travail »