Alerte :
Du 1er au 8 décembre, élections Fonction publique, je vote FO !

Mardi 27 septembre 2022 : une mobilisation réussie qui impose des réponses concrètes et urgentes de nos élus et gouvernants

Fédération FO-SPSS par Services publics et de Santé

Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière

Après plus de deux ans de crise sanitaire, la Fédération FO des personnels des Services Publics et des Services de Santé appelait, avec d’autres organisations syndicales à une journée de grève, d’actions et de manifestations sur l’ensemble du territoire. Cette journée est une réussite indéniable, car les agents de la fonction publique, des secteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux se sont fortement mobilisés avec nos syndicats. Ces actions se sont déclinées sur le plan local sous diverses formes, souvent par des interventions auprès des directions de leurs établissements, des ARS, des préfectures et députés.

À Paris, un rassemblement symbolique regroupait une centaine de militants. L’après-midi même, une délégation était reçue au ministère de la Santé et elle le sera ce jour à l’Assemblée et au Sénat, afin d’exposer les principales revendications concernant les recrutements d’effectifs, les conditions de travail et les salaires ! Alors que les questions budgétaires de nos établissements vont très prochainement être discutées et débattues dans le cadre du Projet de Loi de Finances de la Sécurité Sociale, FO compte bien faire entendre la voix de tous les agents hospitaliers, du sanitaire, des Ehpad et du social auprès de la représentation nationale.

Avec plus d’une centaine de mobilisations à travers la France, nos camarades ont démontré leur détermination à revendiquer des moyens pour la santé. Ces délégations ont mis en exergue le ras-le-bol des agents sur les manques d’effectifs chroniques. Il y a urgence, à normer les effectifs par services pour améliorer les conditions de travail, à sécuriser les effectifs, sans oublier les problèmes de titularisations et bien sûr à ouvrir les négociations sur les questions salariales encore plus prégnantes avec l’inflation actuelle. Nous avons une nouvelle fois également dit tout le bien que nous pensons de l’ordre infirmier !

La Fédération FO SPSS se félicite de la mobilisation de ses syndicats à travers tout le pays comme aux HUS de Strasbourg, CHR de Metz-Thionville, CH de Sarrebourg, CHU de Caen, CHS Laborit, CHU de Nancy, CHU de Saint-Étienne, à l’AP-HP, Ehpad du CH de Brocéliande, CH de St Brieuc, CH Public du Cotentin, CH de Saint Malo, tous les établissements du Haut Rhin, CH de Niort, Saint Meen le Grand, CHU de Reims, CH de Carcassonne, CH de Castelnaudary, CH de Vannes, CH de Macon, CH de la Rochelle, CHS et CH de Sarreguemines, CH de Limoux, CH et Ehpad de Baume les Dames, CHIC de Pontarlier, CHRU de Besançon, CH de Hyères, CH de Vienne, CH de Châteauroux, Ehpad de Pompeyrie, CH d’Agen Nérac, CH de Beauvais, CHS Vauclaire, CHU de Bordeaux, Hôpital Départemental Dufresne Sommelier la Tour Haute Savoie, CH de Périgueux, CH Auxerre, CH de Sancerre, Ehpad Houdan, CH de Lens, CH Béthune, CH Béziers, CH de Nord Deux-Sèvres, CHI Clermont Oise, CH de Libourne, CHU de Reims, CH de Lézignan Corbières, CH de Condom, Ehpad Tenareze, CH Charles Perrens, CHU de Nîmes, CH de Narbonne, Ehpad Espéraza, CH d’Arras, CH de Douai, CH de Dax, CH de Mantes la Jolie, CH de Salon de Provence , CHU de Lille, CH d’Antibes, CH d’Avignon, CH de Cherbourg, CH de Bourges, CHIC de Castres-Mazamet, Centre Action Sociale de la Ville de PARIS, CH-Métropole Savoie, CH de Rambouillet, CHU de Rouen, CH de Cannes, CHU de Nice, CHU de Grenoble, CHU de Montpellier, CHU d’Amiens, tous les établissements du Var, CH de Saint-Nazaire, CH de Chartres, CH de Périgueux, CH de Brive-la-Gaillarde, CH de Gonesse, GHEF de Meaux, CH de Colmar, CH de Condom, CH de la Dracénie, le Foyer Montéclair à Andelot Blancheville, CH d’Auch, CH de Mirande, CH de Grasse, CH de Forbach, l’Ehpad de Rivoli, CH de Bastia, CHS de Sevrey, CHI de Haute Comté, Maison d’Enfants Marie Caizergues à Montpellier, CH de Clermont l’Hérault, CH de L’Estran, EPMS de Mindin, CH Aunay Bayeux , CH Pierre-Oudot de Bourgoin-Jallieu, CH de Privas, CHU de la Réunion,...et bien d’autres encore ! (Liste non exhaustive).

L’intersyndicale FO-CFDT-UNSA se réunira à l’issue des rendez-vous avec les parlementaires pour discuter des suites à envisager. La Fédération FO-SPSS prendra ses responsabilités et ne lâchera rien.

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet

Les personnels hospitaliers avec FO ne lâchent rien sur leurs revendications !

Service Public par Services publics et de Santé

Depuis des semaines et des mois, les conflits se succèdent dans les hôpitaux, le secteur médico-social, les Ehpad et les cliniques (Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille, CHU de Nantes, de Tours, de Bordeaux, CH de Cayenne, CH du Mans, de Saint-Nazaire, du Contentin, CHS du Vinatier, CHS du Rouvray, de l’Yonne, de Sainte-Gemmes, de Saint Egrève, …).

La tension monte dans les maisons de retraite

Service Public par Françoise Lambert

A l’appel de Force Ouvrière, les personnels des Ehpad publics et privés de la région Occitanie étaient mobilisés le 9 novembre pour protester contre l’insuffisance des financements et des effectifs, qui entraînent une dégradation sans précédent de leurs conditions de travail et des conditions d’accueil des résidents.

Hôpitaux : problèmes d’hypertension

Revue de presse par  Michel Pourcelot

Au lendemain de la présentation du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, et avant la nouvelle mobilisation nationale du 1er octobre contre les politiques d’austérité dans les établissements hospitaliers, la presse s’est penchée sur l’hôpital public en souffrance, examinant diagnostics et remèdes.