Mépris gouvernemental ! Appel à la grève et aux manifestions le 17 décembre

Retraite par Employés et Cadres

Article publié dans le cadre de la campagne Réforme des retraites, FO dit stop !

Communiqué de la Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière

Face à la surdité gouvernementale, la Fédération des Employés et Cadres FO appelle l’ensemble des salariés de ses secteurs à amplifier la mobilisation.

En effet, les annonces faites par le Premier ministre ne répondent pas aux attentes des salariés.

Ils ne veulent pas d’un système par points où tout le monde sera perdant du fait d’un calcul reprenant l’ensemble de la carrière.

Et ne parlons pas des fameux jobs d’été qui, jusqu’alors, n’étaient pas comptabilisés dans la retraite mais le seront demain, venant une fois de plus niveler les retraites par le bas.

Ils ne veulent pas d’un départ à la retraite à 64 ans et plus !

Ils ne veulent pas de la fin de la solidarité intergénérationnelle !

Ils ne veulent pas trahir leurs enfants nés après 1975 en bradant leur retraite ! Ils ne veulent pas non plus d’un prix du point fluctuant !

Une grande majorité des salariés ne veut donc pas de cette mauvaise réforme et revendique son retrait !

Plus de 2 millions de salariés étaient dans les rues les 5 et 10 décembre et le mouvement s’amplifie.

Il est temps que le gouvernement entende et prenne conscience de la situation explosive dont il est responsable.

La seule annonce à faire, c’est de retirer ce mauvais projet.

Pour ce faire, tous en grève et dans les manifestations le 17 décembre prochain partout en France avec les militants de la FEC FO.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Tous les articles de la campagne

Retraites : bataille de communication en vue

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Le fait que le président de La République juge nécessaire de s’investir lui-même sur le dossier des retraites, indique que malgré près de deux ans de concertations, conduites par le Haut-Commissaire, avec les organisations syndicales, y compris citoyennes par le biais de plateformes et ateliers participatifs, le gouvernement est loin d’avoir convaincu.

Face au coronavirus, l’urgence n’est pas la retraite par points

Communiqué intersyndical

Le développement du coronavirus génère une situation d’urgence sanitaire. Les consignes générales pour limiter la propagation du virus, prévoient notamment l’interdiction des rassemblements de plus de 1 000 personnes mais, a priori autorise des manifestations.