Message de solidarité de la FGTB pour la grève pour les retraites

Soutien international par Marjorie Alexandre, Yves Veyrier

©Danny GYS/REPORTERS-REA

Le Président, Robert Vertenueil, et la Secrétaire générale, Miranda Ulens, de la Fédération Générale du Travail de Belgique ont apporté leur soutien à Yves Veyrier et à Force Ouvrière pour la mobilisation pour les retraites du 5 décembre.

Au nom de l’ensemble de la FGTB et de ses affiliés, nous témoignons à Force Ouvrière toute notre solidarité et tout notre soutien pour la grève interprofessionnelle du 5 décembre, contre la réforme des retraites et pour l’instauration d’une véritable justice sociale.

Comme nous, Force Ouvrière doit faire face aux attaques à répétition contre les travailleurs et les travailleuses de la part du gouvernement. Presque partout en Europe, on assiste aux mêmes recettes, avec pour conséquence un nivellement vers le bas : démolition des droits sociaux, augmentation de la précarité, démantèlement de nos modèles sociaux. C’est inadmissible. Les propositions de réforme des retraites de votre gouvernement, comme celles qu’avait faites le gouvernement belge il y a plusieurs mois, font de nos retraites des variables· d’ajustement budgétaire, détricotant le principe même de la protection sociale.

En Belgique, grâce à une mobilisation citoyenne et syndicale, le gouvernement néo-libéral a fait marche arrière. Mais nous devons rester vigilants, car nous savons que les volontés de s’attaquer au système des retraites persistent chez certains.

Nous sommes convaincus que les mobilisations peuvent les faire reculer quand les attaques sont aussi flagrantes. Il en va de la dignité des citoyens et citoyennes.

Aujourd’hui plus que jamais, les syndicats en Europe doivent être solidaires et agir pour changer de cap.

Nous t’adressons tout notre soutien et toute notre solidarité pour cette importante journée de mobilisation. Nous sommes avec Force Ouvrière dans ce combat et nous vous souhaitons plein succès ce 5 décembre.

Miranda ULENS Robert VERTENUEIL
Secrétaire générale Président

Marjorie Alexandre Secrétaire confédérale au Secteur International, Europe et Migrations

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Sur le même sujet

Retraites : première réaction à l’allocution du Premier ministre

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Le bureau confédéral de FO constate que le Premier ministre a confirmé essentiellement la volonté du gouvernement de mettre en place un régime unique par points supprimant l’ensemble du système existant et ses régimes. Il accélère même le calendrier législatif avec l’annonce d’un projet de loi en conseil des ministres le 22 janvier et sa présentation au parlement fin février.

21 septembre : déterminés pour défendre nos retraites

Mobilisation par Valérie Forgeront

Ce sont quelque « 15 000 camarades, libres, indépendants, fiers, déterminés et combatifs » qui ont manifesté et se sont rassemblés pour le meeting de FO, à Paris le 21 septembre, contre le projet de réforme des retraites, annonçait le secrétaire général de la confédération, Yves Veyrier.

Yves Veyrier, secrétaire général de FO : « Le régime par points, ça veut dire que c’est le gouvernement qui décidera de la valeur de notre retraite, et ça c’est dangereux »

Radio France Bleu le 27 novembre 2019 par Yves Veyrier

Le secrétaire général de Force Ouvrière a rencontré Édouard Philippe ce lundi sur le projet de réforme des retraites. Le gouvernement veut accélérer le mouvement et présentera les grandes lignes de son projet à la mi-décembre, après la mobilisation du 5 décembre.