Mobilisation pour la défense du service public : paroles de manifestants

#FO22Mai2018 par Françoise Lambert

Gibert Bruno, officier sapeur-pompier professionnel (77).
Photographie : F. Blanc
Iréna Vermelen, aide médico-psychologique à l’Ehpad Hector-Malot, à Fontenay-sous-Bois, (94).
Photographie : F. Lambert
Johanna Gaston, enseignante dans un collège de Chilly-Mazarin (91).
Photographie : F. Lambert
Olivier Bruley, aide-soignant à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre (94).
Photographie : F. Lambert

Le 22 mai 2018, les agents des trois versants de la fonction publique étaient en grève et dans la rue, un peu partout en France, à l’appel de FO et de huit autres organisations. Respect du statut général des fonctionnaires, de leurs missions et préservation des emplois : rencontrés dans la manifestation parisienne, des fonctionnaires expliquent les raisons de leur mécontentement.

MP3 - 1.5 Mo
Gibert Bruno, officier sapeur-pompier professionnel (77).
Photographie : F. Blanc

MP3 - 1.8 Mo
Johanna Gaston, enseignante dans un collège de Chilly-Mazarin (91).
Photographie : F. Lambert

MP3 - 1.1 Mo
Olivier Bruley, aide-soignant à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre (94).
Photographie : F. Lambert

MP3 - 1.4 Mo
Iréna Vermelen, aide médico-psychologique à l’Ehpad
Hector-Malot, à Fontenay-sous-Bois (94).
Photographie : F. Lambert

Françoise Lambert Journaliste à L’inFO militante - Santé - Retraite

Sur le même sujet

Pascal Pavageau : « Supprimer des effectifs et des services publics est stupide ! »

Acteurspublics le 5 avril 2017 par Pascal Pavageau

Pour le Secrétaire confédéral du Secteur économique de Force Ouvrière, l’approche budgétaire de la fonction publique et des services publics privilégiée par certains candidats à l’élection présidentielle est une menace pour l’avenir de notre modèle social, particulièrement dans les territoires ruraux. Une interview réalisée le 4 avril.