Motion de soutien aux salariés des raffineries Total, Exxon et Ineos

Loi Travail par Fédéchimie

Article publié dans le Dossier Loi Travail
Raffineries de Feyzin (Rhône-Alpes).

Communiqué de la Fédéchimie FO

La Fédéchimie tient, par la présente, à apporter un soutien indéfectible aux syndicats Force Ouvrière des secteurs du raffinage des groupes Total, Exxon et Ineos qui, par leur mobilisation, contribuent à accentuer la pression sur le gouvernement afin que ce dernier retire la loi travail.

L’initiative, prise par nos structures syndicales de bloquer les dépôts et d’inciter le personnel des raffineries à se mettre en grève, est une étape supplémentaire que notre Fédération cautionne entièrement.

Il est clair que cela n’a pas pour but d’empêcher les usagers de circuler mais bien de démontrer au gouvernement que ces salariés sont, comme les 75% de Français, opposés à la loi Travail.

Notre Fédérations et l’ensemble des Syndicats Force Ouvrière des différents secteurs de la chimie sommes toujours sur le pied de guerre pour que cette loi, imposée arbitrairement par un déni de démocratie, ne soit pas appliquée.

Fédéchimie Secrétaire général

Plus dans le Dossier Loi Travail
Tous les articles du dossier

Loi Travail : Les médecins du travail n’en veulent pas

Emploi et Salaires par Valérie Forgeront

En matière de médecine du Travail aussi le projet de loi Travail -en passe d’être imposé définitivement via le 49.3 par le gouvernement- constitue une remise en cause du code du Travail et de l’égalité républicaine. Ce sont cinq syndicats de médecins du travail qui le disent, dont FO.
Le 18 juillet, à (...)

31 mars 2016 : communiqué commun CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL et FIDL

Loi Travail

Appel au renforcement de l’action pour le retrait de la loi Travail les 5 avril et 9 avril prochains. A l’issue de la grande journée de grève et manifestions du 31 mars, les confédérations syndicales FO et CGT, les organisations syndicales FSU et Solidaires, et les syndicats étudiants et lycéens UNEF, FIDL et UNL, ont décidé d’une nouvelle grande journée de mobilisation le 9 avril, précédée d’une journée d’actions des organisations de jeunesse, soutenues par les syndicats de salariés le 5 avril.

Couacs et rappels à l’ordre jusqu’au sein du gouvernement

Dossier Loi Travail par Clarisse Josselin

Si le président de la République et le Premier ministre s’obstinent à la fermeté sur le projet de loi Travail, les appels à la conciliation se multiplient au sein de la majorité.
Le 25 mai, Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, a proposé de réécrire l’article 2, qui acte (...)

Loi travail : les petites concessions de Manuel Valls

Emploi et Salaires par Clarisse Josselin

Plus de 400 000 manifestants se sont mobilisés le 9 mars pour exiger le retrait du projet de loi Travail. Après une courte phase de concertation, le gouvernement s’est vu contraint de revoir en partie sa copie. Les modifications présentées le 14 mars sont insuffisantes pour FO qui appelle à (...)