Motion de soutien aux salariés des raffineries Total, Exxon et Ineos

Loi Travail par Fédéchimie

Article publié dans le Dossier Loi Travail
Raffineries de Feyzin (Rhône-Alpes).

Communiqué de la Fédéchimie FO

La Fédéchimie tient, par la présente, à apporter un soutien indéfectible aux syndicats Force Ouvrière des secteurs du raffinage des groupes Total, Exxon et Ineos qui, par leur mobilisation, contribuent à accentuer la pression sur le gouvernement afin que ce dernier retire la loi travail.

L’initiative, prise par nos structures syndicales de bloquer les dépôts et d’inciter le personnel des raffineries à se mettre en grève, est une étape supplémentaire que notre Fédération cautionne entièrement.

Il est clair que cela n’a pas pour but d’empêcher les usagers de circuler mais bien de démontrer au gouvernement que ces salariés sont, comme les 75% de Français, opposés à la loi Travail.

Notre Fédérations et l’ensemble des Syndicats Force Ouvrière des différents secteurs de la chimie sommes toujours sur le pied de guerre pour que cette loi, imposée arbitrairement par un déni de démocratie, ne soit pas appliquée.

Fédéchimie Secrétaire général

Plus dans le Dossier Loi Travail
Tous les articles du dossier

Conférence de presse de Jean-Claude Mailly, Secrétaire général de Force Ouvrière

Loi Travail par Jean-Claude Mailly

Les sept leaders des organisations syndicales de salariés et de jeunesse (CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl) prendront la parole mercredi après-midi lors d’un meeting organisé au gymnase Japy, à Paris, dans le 11e arrondissement, a annoncé Jean-Claude Mailly, lors d’une conférence de presse au siège de Force Ouvrière ce lundi 4 juillet 2016.

Tous ensemble pour le retrait !

Éditoriaux de FO par Jean-Claude Mailly

Pour un apéro ou un tour de chauffe, la journée du 9 mars a été réussie.
Mobilisation intergénérationnelle, étudiants, lycéens et salariés ont battu le pavé contre le projet de loi Travail, exigeant son retrait.
Cette journée est à comparer au « plantage » du samedi 12 mars de ceux qui refusent le (...)

FO Énergie et Mines approuve les grèves dans les I EG

Mobilisation Pour le retrait de la Loi Travail par Énergie et Mines

Mardi 24 mai, la CGT Mines-énergie appelait à un mouvement « le plus fort possible » jeudi prochain.
Concernant la loi travail, qui porte en elle la casse des conventions collectives dans son article 2, FO Énergie et Mines partage l’analyse de sa confédération et s’associe aux journées de grève et de (...)