Nairo Quintana | Un rêve colombien

Les quatre favoris du Tour

Article publié dans le cadre de la campagne Tour de France 2015

Grande animatrice du Tour de France depuis les années 1980, avec ses grimpeurs aériens portés sur l’offensive à la vue du moindre lacet, la Colombie n’a néanmoins jamais connu la joie de voir l’un de ses fils ramener le maillot jaune jusque sur les Champs-Élysées. Pour combien de temps encore ? Nairo Quintana en a la trempe, cela ne fait aucun doute, et la question serait plutôt de savoir quand le coureur de Movistar offrira à son pays ce premier sacre. Peut-être bien dès cette année : le parcours, hyper montagneux et avare en contre-la-montre, s’y prête. Et Quintana est mûr. Deuxième de son premier Tour en 2013, il s’est concentré sur les deux autres grands tours, l’an dernier, pour se construire un palmarès. Résultat : il a remporté le Giro en mai et il aurait pu faire le doublé avec la Vuelta, à la fin de l’été, s’il n’était pas tombé alors qu’il portait le maillot rouge de leader. Au top de sa forme, Quintana est tout simplement le meilleur grimpeur du peloton. Ce Tour lui tend les bras. Et tout un pays ne rêve que de ça.

Plus dans la campagne Tour de France 2015
Tous les articles de la campagne

Le Tour Focus : Ça bosse dur

Tour de France 2015

Mur de Huy, Mûr-de-Bretagne, Mende ou encore Plumelec : jamais le Tour n’avait proposé autant d’arrivées au sommet de courtes côtes que sur cette édition 2015. Un choix délibéré de l’organisateur pour diversifier et dynamiser la course.
C’est une petite révolution, en tout cas une sacrée évolution. Le (...)

Le Tour de A à Z : Ille-et-Vilaine

Tour de France 2015

Le département numéro35 a pour préfecture Rennes. Et c’est précisément dans cette ville que se rejoignent les deux cours d’eau, l’Ille et la Vilaine, la première se jetant dans la seconde au niveau de la bien nommée place de Bretagne. Les coureurs du Tour 2015 y passeront au départ de la 8e étape, qui (...)

FO dans la caravane

Place au Tour en Lozère

Le voici, il est arrivé ce samedi 18 juillet à Mende. Il s’agit bien entendu du Tour de France. Pour la 35e année FO participe à la caravane.

Le Tour est-il toujours arrivé sur les Champs-Élysées ?

Le Tour en questions

Eh non ! Si le Tour de France s’est toujours achevé, depuis 1903, à Paris, ce n’est qu’en 1975 qu’il a tracé son ultime ligne d’arrivée sur les Champs-Élysées, pour ne plus déménager ensuite. Pendant plus d’un demi-siècle, c’est sur l’ancien vélodrome du Parc des Princes que la Grande Boucle se terminait. Car (...)