Négociation annuelle obligatoire du groupe Saint Gobain Distribution Bâtiment France

Communiqué de la Fédération générale FO Construction par Bâtiment

La fédération générale FO Construction dénonce et qualifie les NAO du groupe Saint Gobain Distribution Bâtiment France de mascarade.

Malgré des résultats satisfaisants et une enveloppe de 30 millions d’euros provenant du CICE, le groupe se permet d’annoncer qu’il n’y aura, dans la très grande majorité de ses enseignes, aucune augmentation sur les salaires de base. Ce manque de considération et de respect envers les salariés est inacceptable.

Dans ces conditions, Force Ouvrière appelle à une journée de mobilisation le 10 mars devant le siège du groupe à Paris et déposera son cahier de revendications auprès de M. Richard, président du groupe.

Cette journée sera la prémisse de la grève interprofessionnelle du 9 avril.

 Voir en ligne  : Fédération générale FO Construction

Bâtiment Secrétaire général

Sur le même sujet

Le conflit : Saint-Gobain Distribution Bâtiment France

Emploi et Salaires

Le syndicat FO de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France (28 300 salariés) appelait les salariés des onze enseignes du groupe (Point P, Brossette, Dispano…) à un rassemblement le 10 mars devant le siège, à Paris. Le syndicat FO (3e chez Saint-Gobain) conteste l’absence de hausse générale des (...)

Grève gagnante pour les salariés de Lafarge

Mobilisation par Clarisse Josselin

Après une semaine de grève à l’appel de FO et de la CGT, les salariés du groupe de ciment Lafarge ont été entendus dans leurs revendications, le 6 mars 2018. Ils obtiennent une augmentation générale des salaires de 2%, une prime de 900 euros et le paiement d’une partie des jours de grève.

Conforama : une délégation Force Ouvrière reçue au ministère de l’Economie et des Finances

Emploi et Salaires par Employés et Cadres

Une délégation Force Ouvrière a été reçue le 3 juillet 2019 par un Conseiller chargé des mutations économiques au cabinet de la Ministre du travail, le Délégué Interministériel aux Restructurations Economiques (DIRE) et un membre de la Délégation à l’Emploi et à la Formation Professionnelle (DGEFP), chargé de l’anticipation et de l’accompagnement des PSE.