Négociation du CPA : le patronat fuit la pénibilité

Emploi et Salaires par Clarisse Josselin

Article publié dans le Dossier Compte pénibilité

Lors de la troisième séance de concertation interpro sur le compte personnel d’activité (CPA) le 26 janvier au Medef, les organisations syndicales ont unanimement rejeté la « position commune » patronale, nettement en recul par rapport aux points de consensus obtenus mi-décembre. Les employeurs veulent ainsi retirer le compte pénibilité (C3P) du CPA pour le remplacer par les droits à l’Assurance chômage. Ils ont également refusé de parler de fongibilité entre les différents droits. Des positions inadmissibles pour la délégation FO, qui appelle le patronat à « revenir à la raison » pour la séance du 8 février. 

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

Tous les articles du dossier

Compte pénibilité : comment ça marche ?

Juridique par Françoise Lambert

Le compte pénibilité permet aux salariés du privé qui exercent des métiers pénibles de partir plus tôt à la retraite, de travailler à temps partiel ou de se former. Sa mise en place complète aura lieu à partir du 1er juillet 2016, suivant un décret du 31 décembre 2015.
Sur les dix facteurs de pénibilité (...)