Négociation sur le statut cadre : un projet de texte patronal sans ambition

Emploi et Salaires par Union des Cadres et Ingénieurs

Communiqué de FO-Cadres

La deuxième séance de négociation sur le statut de l’encadrement s’est déroulée ce mardi 13 mars.

Pour FO-Cadres le projet de texte patronal présenté à cette occasion est sans ambition. Il écarte à ce jour une définition interprofessionnelle des cadres de la définition de critères objectifs au profit des seules conditions d’accès à la cotisation de 1,5% de la prévoyance.

Il est aujourd’hui nécessaire de restaurer le rôle et la place des cadres autour d’un accord interprofessionnel à la hauteur des attentes de ces salariés, des évolutions du monde du travail et du besoin des entreprises de fidéliser ces salariés. Ce texte doit également pouvoir laisser aux branches professionnelles le soin d’adapter ces critères. Cela a été possible en 1947 ; pourquoi cela ne le serait-il plus aujourd’hui ?

FO-Cadres considère qu’il est indispensable que le texte à venir prenne en considération des critères autour de la responsabilité, l’autonomie, le management, l’expertise et la qualification. Elle milite pour un droit d’information rendant accessible dans toutes les entreprises l’accès au service de l’Apec. Elle milite également pour une prise en charge des risques liés à la responsabilité pénale professionnelle.

FO-Cadres souhaite enfin le maintien de l’affectation de la cotisation prévoyance de 1,5 % sur la tranche A des cadres.

FO-Cadres maintient sa volonté d’aboutir à la signature d’un nouvel accord national interprofessionnel.

Union des Cadres et Ingénieurs Secrétaire général

Sur le même sujet

Négociation encadrement : un projet de texte patronal inabouti

Toute l’actualité par Union des Cadres et Ingénieurs

Au cours de la séance de négociation sur l’encadrement du 29 novembre 2019, la délégation FO conduite par Eric Peres (FO-Cadres) accompagné de Isabelle Pinto (FO- Métaux), Mickael Bret (FO-Chimie), Sébastien Busiris (FEC-FO), Pascal Lopez (FO- Pharmacie) avait critiqué fermement la lenteur coupable avec laquelle le Medef conduisait ces négociations, et exigé que soit remis aux organisations syndicales un projet de texte lors de la prochaine séance de négociation.

Les ingénieurs au carrefour du progrès et de la rentabilité

Syndicalisation par Mathieu Lapprand

Plus d’une centaine de participants se sont pressés au premier colloque dédié aux ingénieurs organisé par FO Cadres. Parmi l’encadrement, les ingénieurs ont non seulement des spécificités fortes, mais sont également touchés par les évolutions des entreprises et de leur environnement.