Nettoyage des gares : 40e jour de grève à H. Reinier, une issue est possible !

Revendications par FEETS FO

Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

Communiqué de la Fédération de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services (FEETS-FO)

Les salariés affectés au nettoyage des gares SNCF du Nord de l’Ile-de-France (75 gares), employés par l’entreprise H. Reinier, sont en grève depuis le 2 novembre 2017 à l’appel notamment du syndicat FO des personnels du nettoyage des trains et gares d’Ile de France (FO PNTG).

Au 40e jour de grève et après avoir subi l’intervention de « casseurs » de grève protégés par la police, leur détermination est intacte pour obtenir satisfaction sur leurs revendications forts du soutien reçu tant par les usagers que par les salariés et les syndicats FO.

Pour mémoire, leurs revendications portent principalement sur l’augmentation de la prime de panier, refus d’une mobilité imposée, le respect de la convention collective du secteur, une prime « vacances » et l’amélioration des classifications.

Après une reprise des négociations avec la direction de H. Reinier, des avancées ont été faites par toutes les parties et une issue au conflit pourrait intervenir.

Un point demeure bloquant : les conditions de reprise après six semaines de cessation d’activité, les salariés considèrent que la remise en état entrainera un sur travail et exigent sa rémunération.

Pour Force Ouvrière, il est manifeste que la direction de l’entreprise porte une lourde part de responsabilité dans la durée de la grève avec son refus systématique de dialogue dans les premiers jours. Elle a l’opportunité de mettre fin au conflit, elle doit en saisir l’opportunité.

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Nettoyage : la serpillère brûle chez Onet

Conditions de travail par Evelyne Salamero

Depuis près d’un mois, 90% des salariés chargés du nettoyage des 75 gares SNCF du nord de l’Ile-de-France sont en grève, à l’appel notamment de FO. A plus de 300 kilomètres de là, en Moselle, des agents d’entretien de sites industriels et de grandes entreprises ont dû se mobiliser pour empêcher le licenciement de leur déléguée FO et se battent encore contre des « cadences de travail insupportables ».

Cheminots : impressionnante mobilisation

Service Public par Evelyne Salamero

Les cheminots ont massivement fait grève et manifesté ce 22 mars pour défendre leur statut et le service public ferroviaire contre le projet de réforme de la SNCF que le gouvernement entend imposer dans le cadre de l’ouverture du « marché ferroviaire » à la concurrence, à l’appel notamment de FO.