Nettoyage Propreté : Election professionnelles, carton plein pour FO chez Arc en Ciel

Fédération FEETS-FO par FEETS FO

Communiqué de la FEETS-FO

La crise sanitaire a démontré l’utilité sociale des salariés de la propreté. Leurs conditions de travail continuent néanmoins à se dégrader, leurs salaires sont toujours tirés vers le bas, le temps partiel et le multi-emploi restent la norme.

Force Ouvrière se bat depuis toujours et à tous les niveaux pour défendre les intérêts de ces travailleurs de l’ombre.

Les salariés de ce secteur ont montré, une nouvelle fois, qu’ils se reconnaissent dans Force Ouvrière l’organisation syndicale qui se bat pour la fiche de paye.

FO est première organisation dans l’entreprise Arc en Ciel avec 43,56% de représentativité (FO 43,56%, CGT 26,62%, CFDT 12,95%) à l’issue des élections professionnelles achevées en janvier 2022. Avec près de 4800 salariés, la société Arc en ciel intervient dans le bio-nettoyage, l’agroalimentaire, le tertiaire…

Cette victoire des camarades d’Arc en Ciel renforce les syndicats FO aussi bien en Île-de-France (31,58%) qu’en province : Nord-Normandie 53,81% ; Bourgogne 56,26% ; Ouest 100% ; Sud 39,15%.

La Fédération Force Ouvrière de l’Équipement, de l’Environnement, des Transports et des Services félicite les militants de ses syndicats et de ses sections syndicales pour les résultats obtenus, fruits d’un travail et d’une implication de tous les instants.

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Le désaccord : entreprises de propreté

Entre Militants

FO a refusé la proposition de la fédération patronale des entreprises de propreté d’une hausse salariale de 0,6 % pour 2016, soit deux fois moins qu’en 2015, au prétexte de la faiblesse de l’inflation. La Fédération FO de l’Équipement et des Services (FEETS FO) rappelle que les plus de 450 000 salariés du (...)

Nettoyage et propreté : l’urgence de reconnaître pleinement ces métiers

Coronavirus / Covid19 par Elie Hiesse

« Ils sont confrontés au même risque que les salariés des entreprises donneuses d’ordre où ils interviennent dans le cadre de la sous-traitance. Pourtant, ils sont encore trop nombreux à se trouver sans protection individuelle », tempête Jean Hédou, secrétaire général de la Fédération FO de l’équipement, de l’environnement, des transports et des services (FEETS), qui les représente et revendique une égalité dans la protection face aux risques professionnels.