Nettoyage-Propreté : Manifestation le 6 décembre devant la chambre patronale du secteur de la propreté à Villejuif

Fédération FEETS-FO par FEETS-FO

Communiqué de la FEETS-FO

A l’heure de la conférence sociale sur le pouvoir d’achat, les négociations salaires dans le secteur de la propreté accouchent d’une souris dans des conditions de dialogue sociale déloyales.

L’accord salaire d’une revalorisation de 2,5 % au 1er janvier 2024 et 0,7 % au 1er juillet 2024 mis à la signature par la chambre patronale est loin de répondre à l’érosion du pouvoir d’achat des salariés de la branche, ceux les plus touchés par l’inflation, sans oublier :

• La non-revalorisation de la prime d’expérience ;
• La non-revalorisation de l’indemnité de transport ;
• Une revalorisation de la prime de fin d’année très éloignée de notre revendication du 13éme mois ;
• Le non-respect de l’agenda social notamment sur le temps partiel et la mise à jour de la CCN depuis la mise en place des CSE au lieu des CE et DP !

L’ensemble des syndicats représentatifs (CGT, CFDT, FO et CFTC) au niveau de la branche demandait une revalorisation de 5 %. Deux organisations syndicales ont signé alors que l’une d’entre elles a participé à une seule réunion !

Par quels moyens et à quelle fin, le patronat a-t-il obtenu ces signatures ? Chacune et chacun jugera !

Le respect des travailleurs et de leur organisation impose la loyauté et le respect des engagements !

Les salariés du nettoyage dénoncent leurs confrontations au mépris social dévastateur et exigent des réponses concrètes et en premier le partage de la richesse qu’ils créent.

Rendez-vous le 6 décembre à 11H00 devant la chambre patronale :
34 boulevard Maxime Gorki 94 800 Villejuif
Métro Paul-Vaillant Couturier Ligne 7

FEETS-FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Discours sur l’Etat de l’Union 2023 : une sourde oreille aux préoccupations des travailleurs !

Communiqués de FO par Branislav Rugani, Secteur Europe - International

Le 13 septembre 2023, dans son dernier discours sur les priorités de l’UE avant les élections européennes de juin 2024, la présidente de la Commission, Ursula Von Der Leyen, n’a pas répondu aux préoccupations des travailleurs, en particulier l’inflation galopante qui affecte des millions de (...)