Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

Soutien aux salariés du nettoyage du technocentre de Renault qui se battent : Dans « le monde d’après », ce sont les plus précaires qui trinquent !

Fédération FEETS-FO par FEETS FO

Communiqué de la FEETS-FO

Cette semaine les salariés de la société de nettoyage PEI qui interviennent sur le site du Technocentre de Renault se mobilisent actuellement à l’appel notamment du syndicat de la propreté Force Ouvrière d’Île-de-France.

Lors de la crise sanitaire, les salariés de la propreté ont été présentés comme des salariés essentiels et qui devaient être revalorisés dans le « monde d’après ».

Depuis, nous sommes dans ce « monde d’après » et la réalité est tout autre.

Ainsi une entreprise comme Renault décide de modifications, de changer son organisation du travail pour faire des économies en fermant certains jours grâce au télétravail et fait trinquer les salariés qui interviennent en sous-traitance dans les services comme dans le nettoyage.

L’entreprise prestataire aujourd’hui s’appuie sur la remise en cause du contrat commercial pour diminuer les heures effectuées par les salariés et les jours d’intervention. Concrètement, les salariés vont perdre entre 200 et 300 euros de salaire alors que leurs rémunérations sont déjà au plus bas. L’annonce de ces changements a été faite aux représentants des salariés la veille pour le lendemain alors que ces projets sont conduits depuis des mois.

La Fédération Force Ouvrière de l’Équipement, de l’Environnement, des Transports et des Services (FEETS-FO) apporte son soutien total aux salariés du nettoyage qui se battent et refusent de subir la loi du marché et de la concurrence. La FEETS-FO appelle le donneur d’ordre à prendre ses responsabilités et à ne pas considérer les personnels sous-traitants comme de la marchandise qu’on peut pressurer, exploiter puis jeter. Par ailleurs, le site sur lequel interviennent les salariés de la propreté sont leur lieu de travail. La place des salariés est sur le site et la liberté totale de circulation des délégués syndicaux est un droit absolu.

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Le désaccord : entreprises de propreté

Entre Militants

FO a refusé la proposition de la fédération patronale des entreprises de propreté d’une hausse salariale de 0,6 % pour 2016, soit deux fois moins qu’en 2015, au prétexte de la faiblesse de l’inflation. La Fédération FO de l’Équipement et des Services (FEETS FO) rappelle que les plus de 450 000 salariés du (...)

Nettoyage et propreté : l’urgence de reconnaître pleinement ces métiers

Coronavirus / Covid19 par Elie Hiesse

« Ils sont confrontés au même risque que les salariés des entreprises donneuses d’ordre où ils interviennent dans le cadre de la sous-traitance. Pourtant, ils sont encore trop nombreux à se trouver sans protection individuelle », tempête Jean Hédou, secrétaire général de la Fédération FO de l’équipement, de l’environnement, des transports et des services (FEETS), qui les représente et revendique une égalité dans la protection face aux risques professionnels.

Nettoyage - Propreté : Les recrutements ne sont pas des créations d’emploi !

Communiqué de la Fédération FO de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services par FEETS FO

La Fédération Force Ouvrière de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services (FEETS FO) qui regroupe les syndicats FO du secteur Nettoyage – Propreté a pris connaissance ce matin dans les médias (presse et audiovisuel) que certaines entreprises du secteur connaitraient au titre de 2015 des dizaines de milliers d’embauches.