Non à la désintégration d’EDF et à la fin des tarifs réglementés de vente d’électricité

Service Public par Énergie et Mines

Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

Communiqué de FO Énergie et Mines

Depuis plusieurs jours, la presse a mis en avant différentes propositions des banques conseils visant à démanteler EDF, en séparant l’activité nucléaire du reste de l’entreprise. Dans le même temps, les fournisseurs alternatifs d’électricité y compris Engie, dont le principal actionnaire est pourtant l’État, ont décidé d’attaquer les tarifs réglementés de vente d’électricité, élément fondamental de notre service public et multiplient les opérations de communication.

FO Énergie et Mines tient à dénoncer avec force ce travail de sape contre l’électricien national.

Ce n’est pas aux banquiers d’affaires de dicter la politique de la France en matière énergétique pas plus d’ailleurs qu’aux fournisseurs alternatifs.

L’électricité est un bien vital et EDF est une entreprise qui a su dans son histoire relever les défis industriels tout en préservant le service public.

À l’inverse, les projets des banques conseils représentent une fuite en avant cherchant à finir le travail de démantèlement d’EDF lancé par les directives européennes il y a 20 ans.

Chacun le voit bien. EDF est une entreprise phare en Europe et cela n’a jamais été toléré par la Commission européenne, qui n’accepte pas qu’une entreprise française de surcroît publique soit un leader en Europe. On l’a encore vu récemment avec la mise en demeure inacceptable qu’elle a faite sur l’hydraulique, qui ne concerne que la France.

FO Énergie et Mines met en garde les pouvoirs publics contre toute volonté de casser EDF en découpant cette entreprise en morceaux.

Avec les personnels, elle mettra toutes ses forces pour se battre pour le maintien d’une entreprise intégrée et s’opposer à tous les projets mortifères qui visent à casser l’entreprise.

Énergie et Mines Secrétaire général

Sur le même sujet

EDF Hinkley Point : action en justice

Nucléaire par Énergie et Mines

Communiqué de FO Énergie et Mines
L’intersyndicale CGT, CGE-CGE, FO soutient l’action en justice des administrateurs d’EDF représentant les salariés pour le droit à l’information et l’absence de tout conflit d’intérêts lors du vote des administrateurs sur la délibération engageant le projet Hinkley Point. (...)