Non à la réforme des retraites à points !

Soutien international par Marjorie Alexandre, Yves Veyrier

©Mehmet KACMAZ/NAR PHOTOS-REA

Courrier de soutien à la mobilisation contre la réforme des retraites à points de Türkiye Devrimci İşçi Sendikaları Konfederasyonu, Confédération des syndicats révolutionnaires de Turquie

Chers camarades,

Les conséquences négatives de la réforme des retraites en Turquie, où le chômage a atteint un point dangereux et où les travailleurs s’appauvrissent un peu plus, sont de plus en plus senties chaque jour passé. Dans ce contexte, le droit à une pension retraite digne de ce nom est devenu l’une des préoccupations primordiales des syndicats en Turquie.

Suite aux mouvements sociaux contre la réforme des retraites en France, des centaines de milliers de travailleurs et de retraités en Turquie suivent de près la lutte inspirante des travailleurs en France.

Tout en s’opposant aux dispositions que nous définissons comme « la retraite dans la tombe », notre cœur bat avec les grévistes et les jeunes parisiens.

Votre lutte est contre les gouvernements avides de tous les pays. Votre lutte est pour tous ceux qui gagnent leur vie !

Non à la réforme des retraites à points !

Cafer Konca
Secrétaire général

Alaaddin Sarı
Chef du département international

Marjorie Alexandre Secrétaire confédérale au Secteur International, Europe et Migrations

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Sur le même sujet

Solidarité internationale à la mobilisation contre la retraite à points

Réforme des retraites, FO dit stop ! par Evelyne Salamero

Depuis le début de la grève et des manifestations contre le projet de régime unique de retraite par points, les messages de soutien affluent à la confédération FO. Samedi 11 janvier, les membres de plusieurs syndicats belges sont même venus manifester à Lille, avec les travailleurs français.

31 mars : journée nationale de grève

Communiqué intersyndical

Des manifestations, actions, sans précédent ont eu lieu ce 8 mars journée internationale des droits des femmes. Elles ont exprimé le refus des violences faites aux femmes. Elles marquent la détermination à exiger l’égalité et cette année tout particulièrement à faire tomber ce système de retraite par point qui pénalisera particulièrement les femmes.