Non aux licenciements chez Vivarte, non aux licenciements au Dépôt de la Malterie !

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce par Employés et Cadres

La Section fédérale du Commerce de la FEC FO apporte son soutien plein et entier aux salariés et aux militants FO du dépôt de la Halle aux vêtements, qui sont touchés de plein fouet par le dégraissage organisé par le groupe Vivarte, comme elle le fait pour l’ensemble des salariés menacés dans le groupe, grâce à la mobilisation des délégués FO sur le terrain.

Les actionnaires du LBO… veulent plus de cash, alors ils veulent expulser les salariés vers le chômage et la misère. N’oublions pas que les entreprises du groupe Vivarte ont et vont bénéficier d’exonérations de cotisations sociales et du crédit d’impôt… c’est-à-dire les actionnaires du LBO. Au final, rien au bénéfice des salariés.

Il est temps que le gouvernement et les politiques réclament des comptes à ces entreprises qui ne font que profiter du système : ils devaient embaucher, en contrepartie ils licencient.

Nous l’avons démontré le 9 avril en nous mobilisant contre l’austérité, nous le démontrerons ce samedi 13 juin à Châteauroux.

Les salariés n’ont pas à payer les erreurs de stratégie du groupe. Des solutions doivent être trouvées pour chaque salarié menacé.

Rendez-vous à 9h30 au Parc des expositions de Belle Isle pour se rendre à la Mairie par la suite.

 Voir en ligne  : Fédération des Employés et Cadres FO - Site internet

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

L’alerte : groupe Vivarte

Entre Militants

Après un important plan social en mars, avec 1 700 suppressions de postes en tout dans différentes enseignes dont La Halle aux Vêtements très touchée, le groupe Vivarte s’apprête à fermer près d’une quarantaine de magasins, 16 pour La Halle aux Chaussures, 4 ou 5 Kookaï et 7 André. Une douzaine de (...)