Notre Statut est aussi le leur : FO à la rencontre des salariés de Direct Energie

Emploi et Salaires par Énergie et Mines

© FO Énergie et Mines

Communiqué de FO Énergie et Mines

Lundi 19 septembre, devant le siège social de Direct Énergie (Paris XVe), FO Énergie et Mines menait une action d’information auprès du personnel de l’entreprise.

Il s’agissait, dans la continuité de l’assignation en justice du fournisseur d’énergie par notre fédération, d’expliquer l’importance de cette procédure aux premiers intéressés : les salariés.

Cette entreprise, en se permettant de déroger à l’application du Statut national des Industries Électriques et Gazières, outre le fait de violer la loi, prive ses salariés de droits bien supérieurs à ce que prévoit leur Convention collective.

La distribution de ce tract informatif, fort bien accueillie par les salariés, aura permis de les sensibiliser sur la démarche de notre organisation. Cette première prise de contact aura confirmé l’intérêt de tenir informé le personnel de Direct Energie des suites de la procédure engagée.

Il s’agit bien, pour notre fédération, de faire aboutir cette action pour que la loi s’impose, que le droit triomphe, au bénéfice des salariés.

Nul ne doit se soustraire au droit du travail.

L’État devrait y veiller.

Énergie et Mines Secrétaire général

Sur le même sujet

Le 7 mars 2017 : Entreprises mortes, nous avons la force de les faire plier

Service Public par Énergie et Mines

Pour FO Énergie et Mines, se concrétise ce dont nous ne doutions pas ; c’est bien par la puissance de l’unité que nous ferons céder les employeurs. Nous avions raison de proposer en début d’année l’action unitaire. C’est une évidence : face aux employeurs et aux pouvoirs publics, c’est par l’action intersyndicale que nous sommes en train de les faire plier.

Energie : Les employeurs ont en partie cédé

Pouvoir d’achat par Evelyne Salamero

Après une forte mobilisation le 7 décembre à l’appel notamment de FO, les électriciens et gaziers ont obtenu que la hausse de la CSG soit compensée. En revanche, l’augmentation du salaire national de base proposée par les employeurs reste très en deçà de l’inflation prévue.

Energie : grève contre le blocage des salaires et la destruction du service public

Mobilisation par Evelyne Salamero

Déjà fortement mobilisés le 31 janvier, les électriciens et gaziers ont de nouveau largement répondu ce 7 mars à l’appel à la grève de FO et des quatre autres organisations de la branche (CGT, CGC, CFDT et CFTC). Présents dans la manifestation nationale initiée par les hospitaliers également en grève, les électriciens et gaziers revendiquent une augmentation du Salaire national de base (SNB) et « l’arrêt de la destruction des services publics de l’Energie ».