Nouveau décret Covid-19

Coronavirus / Covid19 par Services publics et de Santé

Article publié dans le Dossier Coronavirus / Covid19

Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière

Le Décret n° 2020-568 du 14 mai 2020 relatif au versement d’une prime exceptionnelle aux agents des établissements publics de santé devrait être modifié dans les jours à venir.

D’après les informations dont la Fédération FO-SPS dispose, il semblerait qu’un décret modificatif soit à la parution dans les jours à venir. Ce décret reprendrait les dispositions d’une instruction ministérielle relative à la mise en œuvre de la prime exceptionnelle attribuée aux agents publics de santé dans le cadre de l’épidémie de covid-19.

La Fédération FO des Personnels des services publics et des services de santé reste dubitative et souhaite faire quelques commentaires sur le contenu de l’instruction ministérielle :

 Tout d’abord, elle dénonce le décalage entre les effets d’annonces du gouvernement et le calendrier réel de versement de la prime covid-19.
 Elle dénonce également le principe du versement de la prime à hauteur maximale qui serait à présent assujetti à 40 % des effectifs physiques de l’établissement, ce qui obligerait les directions à faire des choix.
 Elle souligne par ailleurs, que lors des annonces gouvernementales jamais un tel critère n’avait été évoqué.
 Elle trouve insupportable les délais concernant l’attente de parution du décret permettant le versement de la prime covid-19 en direction des Ehpad et USLD.
 Elle trouve particulièrement incongru que le traitement du dossier de versement de la prime covid-19 soit à géométrie variable et regrette le traitement injuste et inégalitaire de la prime qui sème la discorde au sein des établissements de santé et médico-sociaux.
 La Fédération FO-SPS revendique une prime identique pour l’ensemble des personnels de la santé sans distinction des secteurs, sanitaire, médico-social et social à 1 500 € public/privé.

Par ailleurs, la Fédération FO-SPS souligne, revendique et se félicite de son intervention qui permet d’étendre son versement aux agents publics intervenant au sein d’un groupement de coopération sanitaire (GCS), d’un groupement d’intérêt public (GIP) ou d’un comité de protection des personnes (CPP).

Dans ce contexte et au moment des discussions sur le Ségur de la santé, construire le rapport de force nous apparaît plus que jamais essentiel à l’aboutissement de nos revendications, notamment lors de la journée de grève et de manifestation du 16 juin 2020.

Résister- Revendiquer-Reconquérir

Services publics et de Santé Secrétaire général

Tous les articles du dossier

Une organisation confinée pour une action qui ne l’est pas

Coronavirus / Covid19 par UD FO 48 LOZERE

Face à l’épidémie qui touche la France, FO reste sur le pont et adapte son organisation pour continuer à représenter, au mieux, les salariés qu’elle défend, à leur répondre et à être à leurs côtés. C’est le cas de l’Union départementale FO de Lozère.

L’hôpital public face au coronavirus

Revue de presse par Christophe Chiclet, journaliste L’inFO militante

L’épidémie ne fait que révéler encore plus la grande difficulté des services publics hospitaliers. Le virus montre la nécessité que les pouvoirs publics se portent d’urgence au chevet des hôpitaux et leur apportent des moyens financiers et en personnels à la hauteur des besoins indispensables pour soigner les populations, pendant cette crise sanitaire mais aussi, en temps « normal ». Aperçu dans la presse.