Nouveau stage CFMS :  Transition écologique – Quels leviers pour les élus pour traiter ce sujet ?

Formation des militants syndicalistes par Centre de formation des militants syndicalistes, Rachèle Barrion

Pollution des eaux, des terres et de l’air, réchauffement climatique ou encore érosion de la biodiversité sont des sujets incontournables. Le droit des travailleurs de pouvoir exercer leur activité professionnelle sans mettre en danger leur santé ou encore de pouvoir accéder, sur leur temps libre, à des espaces naturels préservés afin de se ressourcer doit être défendu. Or, la planète est abîmée et cette triste réalité affecte les travailleurs, notamment leur santé, leurs conditions de travail. Cela renvoie au rôle de leurs représentants : L’action climatique est une affaire syndicale car il n’y a pas d’emplois sur une planète morte, lançait en 2015 Sharan Burrow, syndicaliste australienne, alors secrétaire générale de la Confédération syndicale internationale.

Autant dire que l’intégration de la question écologique dans l’action syndicale est devenue incontournable. Dans la résolution générale de son congrès en 1974, FO affirmait déjà que la défense de l’environnement doit aussi faire l’objet d’une action syndicale menée avec détermination, précisant qu’une politique de l’environnement ne doit pas être déterminée par opposition à l’expansion économique, mais exige le dégagement immédiat des moyens nécessaires à une amélioration réelle des conditions et du cadre de vie. Depuis, FO n’a cessé d’être partie prenante sur les questions environnementales, énergétiques et climatiques, considérant qu’il y a un véritable enjeu quant à la mise en œuvre sociale de ces sujets dans les branches et dans les entreprises. Concilier la nécessité d’agir pour la planète avec les intérêts des travailleurs – pour lesquels il faut préserver les emplois ainsi que les conditions de travail, protéger aussi la santé, garantir la sécurité –, voilà le défi. Et notre organisation y participe pleinement.

C’est par le prisme des risques professionnels et de la santé au travail que nos revendications ayant trait à l’environnement peuvent concrètement prendre forme à l’échelle locale, au niveau des usines, des lieux de travail et des territoires. Ces sujets requièrent des savoirs nouveaux, parfois techniques et complexes, et c’est par la formation que nous pouvons aider nos militants à mieux appréhender les enjeux et à se sentir à l’aise pour débattre et négocier sur le terrain.

Les sujets sur la transition écologique ne sont en rien des menaces et ce sont qui plus est des réalités désormais bien ancrées. Nous devons y faire face au quotidien. Car ce sont évidemment aussi des sujets syndicaux, et leur traitement induit des effets multiples : sur l’emploi, sur les conditions de travail, sur l’organisation du travail, sur notre pouvoir d’achat… Les CSSCT s’en emparent ici et là, c’est désormais dans leurs prérogatives. Elles doivent s’en préoccuper de manière plus importante encore.

Pour répondre à ces préoccupations, la confédération, par l’intermédiaire du CFMS, propose en 2024 une nouvelle formation « Santé, Sécurité et Conditions de Travail », d’une durée de cinq jours. Elle s’adresse pour l’instant principalement aux membres des commissions SSCT désignés au sein des entreprises d’au moins trois cents salariés.

 

Sept sessions sont programmées sur l’année 2024 et se dérouleront à la confédération, à Paris.
  • 18 au 22 mars 2024
  • 22 au 26 avril 2024
  • 13 au 17 mai 2024
  • 24 au 28 juin 2024
  • 16 au 20 septembre 2024
  • 21 au 25 octobre 2024
  • 9 au 13 décembre 2024
    L’inscription, réservée aux membres des commissions SSCT, peut se faire auprès des UD ou auprès de la confédération.
    Contact CFMS : oblin@force-ouvriere.fr

Centre de formation des militants syndicalistes Catalogue CFMS

Rachèle Barrion Secrétaire confédérale au Secteur de la Formation des Militants Syndicalistes

Sur le même sujet

CFMS : FO pionnière dans la formation en ligne

Formation syndicale par  Valérie Forgeront

Le secteur formation des militants l’avait annoncé, mission accomplie : la plate-forme confédérale en ligne ouvrira en novembre. FO est la première confédération à proposer ce nouvel outil numérique. Une vraie complémentarité aux stages déjà organisés en présentiel par le CFMS. Un vrai plus pour syndiquer.

Coronavirus (Covid19) et travail

Coronavirus / Covid19 par Michel Pourcelot

Dans une France où l’épidémie de Coronavirus (Covid-19 ou 2019-n-Cov) progresse rapidement, les interrogations se multiplient chez ceux qui travaillent dans le public comme dans le privé. Du personnel de santé aux services à la personne en passant par la police et les douanes, ils sont nombreux à être confrontés au danger et à la menace dans l’exercice de leur travail, sans toujours savoir l’attitude à adopter.