Pour une directive ambitieuse sur les travailleurs des plateformes !

Communiqués de FO par Branislav Rugani, Secteur Europe - International

Tung Nguyen (CC BY-NC-ND 2.0 Deed)

Mercredi 13 décembre 2023, un accord a été trouvé entre le Conseil de l’Union européenne et le Parlement européen. Il a pour finalité de permettre aux travailleurs des plateformes de bénéficier d’un cadre juridique plus favorable avec une présomption de salariat.

Plusieurs points de cet accord vont dans le sens des revendications portées par FO : un renversement de la charge de la preuve, des inspections obligatoires si une requalification est prévue dans une entreprise de plateformes et la reconnaissance d’un rôle central des organisations syndicales. Au-delà du statut professionnel des travailleurs des plateformes, des règles seraient également prévues pour permettre plus de transparence sur le fonctionnement de l’algorithme, ou encore interdire le traitement par les plateformes de certaines données personnelles des travailleurs.

Une dernière étape reste à franchir : le Conseil et le Parlement européen doivent adopter formellement l’accord.

FO appelle le gouvernement français à voter en faveur de l’accord au Conseil pour conduire à l’adoption d’une directive ambitieuse. Celle-ci permettrait une évolution du droit français plus favorable aux travailleurs de plateformes.

Les derniers communiqués Tous les communiqués

FO dénonce la mise en place d’un reste à charge pour l’utilisation du CPF annoncée par l’exécutif

Communiqués de FO par MICHEL BEAUGAS, Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle -

Depuis novembre 2022, l’exécutif oscille entre son désir de limiter les dépenses faites en matière de formation professionnelle continue et celui de conserver l’image du compte personnel de formation (CPF). Ainsi, il n’a cessé de faire planer la menace d’un reste à charge aux salariés dans le (...)

8 mars, journée internationale des droits des femmes - Exigeons l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes !

Communiqués de FO par Béatrice Clicq, Secteur Égalité professionnelle

Alors que le rapport du Haut Conseil à l’Egalité (HCE) sur le sexisme alerte sur un risque de régression des droits des femmes, ce 8 mars 2024 doit être l’occasion de rappeler que l’égalité entre les femmes et les hommes est un principe constitutionnel qui doit se concrétiser, dans la vie de (...)