Nouvelle politique du logement : des économies sur les plus pauvres ?

Communiqué de l’AFOC par AFOC

Dans son rapport sur la situation et les perspectives des finances publiques publié le 29 juin, la Cour des comptes préconise une réforme plus profonde des aides au logement (APL).

Ce rapport est une pierre de plus d’une future réforme qui s’oriente vers une plus grande paupérisation des ménages.

En effet, la Cour des Comptes recommande d’élargir à tous les bénéficiaires des APL certaines mesures de la loi de finances pour 2016 qui ne s’appliquent actuellement qu’aux nouveaux allocataires. Ainsi, au-delà de 30 000 euros de patrimoine, tous les allocataires pourraient subir une baisse des APL.

Il est également envisagé de supprimer une partie des APL dont bénéficient les étudiants en rendant impossible le cumul actuel de l’APL avec l’avantage lié au rattachement au foyer fiscal familial. Ceci pourrait faire perdre à certains étudiants le rattachement au foyer fiscal de leurs parents et par conséquent l’obtention d’autres aides (bourse, logement universitaire…).

Par ailleurs, la Cour des Comptes prétend amener plus d’équité entre les locataires du parc social et du parc privé en supprimant les écarts substantiels dans le taux d’effort [*] des locataires, selon qu’ils sont occupants du parc privé ou du parc public. Cela impactera directement les APL des allocataires du parc social, les fragilisant davantage.

Pour l’AFOC, le droit pour tous de disposer d’un logement à un loyer abordable doit passer inévitablement par les aides sociales ! Actuellement, aucun autre dispositif ne permet d’aider les ménages à se loger à un loyer abordable.

L’AFOC demande donc le maintien des APL, des aides à la pierre, ainsi que l’élargissement du dispositif d’encadrement des loyers. Enfin, l’AFOC revendique un financement par l’État du logement social à hauteur des enjeux du modèle français du logement HLM qui doit toujours plus servir les objectifs de mixité sociale. Ceci est indispensable pour donner plus de cohérence à nos territoires.

AFOC Association Force Ouvrière Consommateurs - AFOC

Notes

[*Le taux d’effort est le rapport entre la somme des dépenses liées à l’habitation principale et les revenus des ménages (Source : Insee)

Sur le même sujet

La sous-location dans une HLM

Consommation par AFOC

En ces temps et moments difficiles, certaines personnes retraitées et/ou n’ayant pas assez de revenus, mais locataires d’un logement HLM plus grand (plusieurs pièces), peuvent sous-louer une partie de leur logement dans certaines conditions.
En effet et comme le prévoit l’article L 442-8-1 du Code (...)

Défendre ses droits de locataire en HLM avec FO

Consommation par Valérie Forgeront

Du 15 novembre au 15 décembre se tiendront les élections des représentants des locataires HLM. Ils siégeront, pour un mandat de quatre ans, dans les conseils d’administration des organismes HLM (environ 800) relevant de bailleurs publics ou privés et comptant notamment des représentants de l’État et des collectivités.

Élections HLM 2018

Affiche par AFOC

Du 15 novembre au 15 décembre 2018 vont se dérouler les élections des représentants des locataires aux conseils d’administration des organismes HLM pour les quatre prochaines années.