Campagne de la fédération FO Com pour les élections professionnelles des 19, 20 et 21 novembre 2019

Orange : rencontre entre les salariés et Yves Veyrier

Toute l’actualité par Evelyne Salamero

Quelque 150 salariés d’Orange, dont de nombreux cadres, ont assisté à une rencontre avec Yves Veyrier, ce 5 novembre, au technocentre Orange Gardens, à Chatillon (Hauts-de-Seine). Venu soutenir la campagne de la fédération FO Com pour les élections professionnelles des 19, 20 et 21 novembre prochains, le Secrétaire général de la confédération FO a notamment développé les raisons pour lesquelles FO a décidé d’appeler à se mobiliser contre le projet gouvernemental de retraite universel par points. La salle, composée d’adhérents, militants et sympathisants de la fédération FO Com, dont plusieurs chercheurs du technocentre, a pu également assister en première partie de matinée à une conférence humoristique de Yves Cusset, agrégé et docteur en philosophie, auteur du livre Réussir sa vie du premier coup. Une critique des méthodes de développement personnel tant à la mode aujourd’hui.

Photographies : © F. BLANC

Evelyne Salamero Journaliste à L’inFO militante - Rubrique internationale

Sur le même sujet

Retraites : que des raisons légitimes de préparer la grève

#5décembre2019 par Valérie Forgeront

« Nos retraites sont en danger, tous concernés », « La retraite par points, c’est non ! », « Le projet de réforme doit être abandonné », « Combattre pour ne rien perdre : tous ensemble défendons nos retraites »… Autant de slogans de FO qui signifient la détermination des travailleurs dans la préparation de la grève à compter du 5 décembre, pour la défense des retraites et l’abandon d’un projet qui remettrait en cause l’ensemble du système de retraite et ses régimes.

Retraites : bataille de communication en vue

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Le fait que le président de La République juge nécessaire de s’investir lui-même sur le dossier des retraites, indique que malgré près de deux ans de concertations, conduites par le Haut-Commissaire, avec les organisations syndicales, y compris citoyennes par le biais de plateformes et ateliers participatifs, le gouvernement est loin d’avoir convaincu.