Pénibilité : une énième reculade du gouvernement et encore moins de contraintes pour les employeurs

Communiqué de Force Ouvrière par Jocelyne Marmande

Article publié dans le Dossier Compte pénibilité

Si FO admet le coté usine à gaz depuis le début du compte pénibilité et est partisan de définition de référentiels métier au niveau des branches, il n’en demeure pas moins que pour FO il est inadmissible de reporter à la mi-juillet 2016 la mise en œuvre du compte pénibilité.

Une fois encore les mesures d’assouplissement sont dans le sens de moins de contraintes pour les employeurs qui sont dans la revendication du « tout frein à l’embauche doit être levé » et qui encore une fois obtiennent satisfaction.

Déjà objet de reculade face à la bronca patronale en 2014 à la veille de la conférence sociale en juillet 2014 avec déjà un report décidé pour 2015 de six critères sur les dix prévus, une fois de plus le gouvernement recule face au patronat à la fois pour la mise en œuvre mais aussi sur le caractère obligatoire de la fiche individuelle et ce à une semaine de discussion sur l’emploi dans les TPE-PME.

FO s’interroge par ailleurs sur les aspects indispensables de prévention en absence désormais de suivi individuel du salarié.

Sous prétexte de simplification, FO craint que les salariés concernés, qui au mieux auraient pu partir à la retraite seulement deux ans plus tôt au maximum, ne puissent pas bénéficier pour un grand nombre de cette possibilité, en absence de suivi individuel mais aussi avec la modification prévue de certains facteurs.

Tous les articles du dossier

Négociation du CPA : le patronat fuit la pénibilité

Emploi et Salaires par Clarisse Josselin

Lors de la troisième séance de concertation interpro sur le compte personnel d’activité (CPA) le 26 janvier au Medef, les organisations syndicales ont unanimement rejeté la « position commune » patronale, nettement en recul par rapport aux points de consensus obtenus mi-décembre. Les employeurs (...)

Compte pénibilité : comment ça marche ?

Juridique par Françoise Lambert

Le compte pénibilité permet aux salariés du privé qui exercent des métiers pénibles de partir plus tôt à la retraite, de travailler à temps partiel ou de se former. Sa mise en place complète aura lieu à partir du 1er juillet 2016, suivant un décret du 31 décembre 2015.
Sur les dix facteurs de pénibilité (...)