Le chiffre de la semaine - FO Hebdo

Péril en l’urgence pour près de 4 millions de Français

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Photographie de ParisdreuxTravail personnel, CC BY-SA 3.0

3,9 millions de Français se trouvaient à la fin 2015 à plus de 30 mn d’un service d’urgence, que ce soit un Smur (structure mobile d’urgence et de réanimation) ou un hôpital disposant d’un service d’urgence, soit 6% de la population française, selon des chiffres de la Drees, service de statistiques du ministère de la Santé, publiés le 12 mai dernier.

Plantés dans le désert (médical)

Il s’agit bien sûr d’une moyenne nationale puisque le pourcentage bondit à 46 % dans les zones éloignées de l’influence des pôles urbains. Il reste relativement élevé pour les petits et moyens pôles urbains avec 13% et même les couronnes urbaines de grands pôles avec 5%. Parmi les régions les plus touchées figurent la Bourgogne-Franche-Comté, la Corse, la Guyane et la Martinique. Selon cette même étude, 13,6 % de la population connaît au moins une difficulté d’accès ou à un service d’urgence ou à une pharmacie ou à un médecin généraliste. Il se trouve même 16 % de la population ayant à la fois un accès faible aux médecins généralistes et aux urgences. Embêtant quand il y a péril en la demeure.