Communiqué de FO

Perte d’autonomie : le Président invente « les premiers de corvées »

, Philippe Pihet

Recommander cette page

Madame Buzyn vient d’évoquer pour le financement de la perte d’autonomie un deuxième lundi de pentecôte travaillé, le Président de la République a trouvé l’idée intéressante.

Force Ouvrière dénonce fermement cette piste de financement, absolument inégalitaire qui cible, après les retraités et la CASA de 2013, les salariés.

L’injustice puissance deux : la première journée est déjà financée par les salariés, et uniquement eux !

L’incohérence dans les financements des fonds sociaux : au nom de la couverture universelle le gouvernement augmente la CSG en diminuant les cotisations sociales pour les salariés.

La perte d’autonomie ne touche donc que les anciens salariés ?

Force Ouvrière rappelle que la perte d’autonomie est une question relevant du social, de l’économique et de la dignité et qu’elle doit relever de la Sécurité sociale, c’est-à-dire de la solidarité.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Philippe Pihet

Secrétaire confédéral au Secteur des Retraites, de la Prévoyance complémentaire


  • Prévoyance sociale
  • Retraites, retraites complémentaires et pensions
  • Union Confédérale des Retraités (UCR)
  • Vieillesse et dépendance
  • Relations avec les partenaires

Envoyer un message à Philippe Pihet

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Éphéméride

20 janvier 1942

En Allemagne, conférence près de Berlin, sous la présidence de Reinhard Heydrich, adjoint de Himmler. Le procès-verbal précise : "La solution finale [Endlösung] du problème juif en Europe sera appliquée à 11 millions de personnes environ."