[Pétition] Retraites : non à cette réforme injuste et brutale !

Réforme des retraites, FO dit stop !

Article publié dans le cadre de la campagne Réforme des retraites, FO dit stop !

Le gouvernement a annoncé le report de l’âge de la retraite à 64 ans avec un allongement accéléré de la durée de cotisation.

Cette mesure est injustifiée : le rapport du Conseil d’orientation des retraites (COR) l’indique clairement, le système de retraites n’est pas en danger. Il n’y a aucune urgence financière.  

Cette réforme va frapper de plein fouet l’ensemble des travailleurs, et plus particulièrement ceux qui ont commencé à travailler tôt, les plus précaires, dont l’espérance de vie est inférieure au reste de la population, et ceux dont la pénibilité des métiers n’est pas reconnue. Elle va aggraver la précarité de ceux n’étant déjà plus en emploi avant leur retraite, et renforcer les inégalités femmes-hommes.

Ce projet gouvernemental n’a rien d’une nécessité économique, c’est le choix de l’injustice et de la régression sociale.

Renforcer notre système de retraites nécessite en revanche des mesures de progrès et de partage des richesses.

D’autres solutions sont possibles ! Je soutiens la mobilisation intersyndicale et je m’oppose à cette réforme : « je signe la pétition »

Vos données ne feront l’objet d’aucune collecte, ni d’aucun traitement de notre part.

 

Tous les articles de la campagne

Yves Veyrier : « Retraites : on ne baissera pas les bras ! »

Éditoriaux de FO par Yves Veyrier

Des discussions ont été ouvertes par le gouvernement, ces dernières semaines, sur les questions de l’emploi des seniors, de la pénibilité, de la retraite progressive, du minimum de pension, dont le Premier ministre entendait indiquer, jeudi 13 février, ce qu’il en retiendrait.

Yves Veyrier, secrétaire général de FO : « Le régime par points, ça veut dire que c’est le gouvernement qui décidera de la valeur de notre retraite, et ça c’est dangereux »

Radio France Bleu le 27 novembre 2019 par Yves Veyrier

Le secrétaire général de Force Ouvrière a rencontré Édouard Philippe ce lundi sur le projet de réforme des retraites. Le gouvernement veut accélérer le mouvement et présentera les grandes lignes de son projet à la mi-décembre, après la mobilisation du 5 décembre.