Plan de licenciement chez Selecta France

Fédération FEC-FO par Employés et Cadres

© Baptiste FENOUIL/REA

Communiqué de FEC-FO - Section fédérale du Commerce & VRP

Lors du CSE du 7 octobre 2020, la direction de Selecta France a annoncé aux membres de l’instance un plan de licenciement de 492 salariés.

La Section FO de Selecta France condamne cette annonce qui entraîne la colère et l’incompréhension des salariés qui sont dans l’incertitude complète sur leur devenir professionnel. Les erreurs stratégiques sont commises par les dirigeants et une nouvelle fois les salariés vont payer l’addition.

Un nouveau plan de licenciement dans une entreprise du commerce alors que Selecta bénéficie de millions d’euros d’argents public à travers le CICE ou les exonérations de cotisations sociales.

CELA SUFFIT !

Le gouvernement doit maintenant légiférer pour interdire les licenciements dans les entreprises qui bénéficient d’aide publique.

La Section FO de Selecta France constate que ce nouveau plan de licenciement va juste profiter à augmenter les dividendes des actionnaires dans les années à venir et à dégrader les conditions de travail des salariés restants.

La Section fédérale du Commerce & VRP et les représentants FO dans l’entreprise sont et seront présents auprès des salariés pour défendre leurs intérêts.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Le Groupe Go Sport se sépare de Courir

Commerce par Employés et Cadres

La presse en parlait cet été, la direction du groupe Go Sport vient de le confirmer après avoir méprisé cette information, il y a bien un projet de vente de l’enseigne Courir pour une somme d’environ 283 millions d’euros.

Vivarte : les syndicats organisent la riposte

Emploi et Salaires par Françoise Lambert

Alors que la procédure officielle des plans de licenciements se met en route dans le groupe d’habillement, les syndicats FO, CGT, CFTC, CGC et SUD contre-attaquent. Ils veulent faire désigner un expert indépendant par le tribunal de commerce.