Plan du gouvernement sur le chômage de longue durée : Pour FO ni enthousiasme, ni scepticisme

Communiqué de Force Ouvrière par Stéphane Lardy

Le Ministre du travail et de l’emploi, François Rebsamen, a présenté le 9 février 2015 son plan pour les chômeurs de longue durée.

La délégation Force Ouvrière a rappelé dans son intervention que la question du chômage de longue durée comme du chômage plus globalement, relevait d’abord et avant tout de politiques macro-économiques : sans croissance forte, pas de baisse du chômage.

Pour autant, Force Ouvrière a rappelé que la lutte contre le chômage que subissent les personnes très éloignées de l’emploi devait prendre en compte les freins périphériques à l’emploi comme le logement, la santé. A ce titre certaines propositions du plan vont dans le bon sens.

A l’inverse, d’autres propositions comme la création d’un contrat de professionnalisation spécifique ne peuvent que soulever des réserves. Par ailleurs, nombre des mesures annoncées par le gouvernement sont financées par d’autres que lui : les demandeurs d’emploi, le fonds paritaire des parcours professionnels, Action Logement ou encore les CAF.

Force Ouvrière a demandé également au Ministre du travail où en était l’annonce faite par le Président de la République le 6 novembre à la télévision d’extension de l’ATS (Allocation Temporaire Spécifique) qui permet aux chômeurs seniors de longue durée arrivant en fin de droit d’assurance chômage de bénéficier de cette allocation jusqu’à la liquidation de leur droit à retraite.

Améliorer les politiques sociales permettant de contenir le chômage, c’est nécessaire, changer de politique économique afin de retrouver une croissance porteuse d’emplois c’est indispensable !

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Elargissement de l’assurance chômage aux indépendants : FO dénonce la mainmise de l’Etat sur l’Unedic

Communiqué de FO par Michel Beaugas, Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle - Retraites

Alors que le gouvernement persiste à imposer sa réforme du mode d’accès et de calcul de l’indemnisation du chômage, conduisant à dégrader fortement les droits des demandeurs d’emploi, le Président de la République annonce dans le même temps une plus grande ouverture de la prise en charge des indépendants (...)