Plan social Kookaï : en 2014 l’enseigne annonçait une collection qui « swing » en 2015 c’est 35 salariés qui… valses !

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce par Employés et Cadres

Mardi 7 avril 2015, à l’annonce d’un plan social au Comité Central d’Entreprise de Kookaï, les salariés se sont dit écoeurés par tant de mépris de la part des actionnaires.

Le 9 avril 2015, nous apprenions sans ménagement, dans un mépris total des salariés, des représentants du personnel et du droit, que le siège de Kookaï va déménager et fusionner avec celui de Naf-Naf à Epinay sur Seine. Cette annonce a été faite sans consultation des partenaires sociaux, sans tenir compte des conséquences sociales pour les salariés.

35 salariés du siège perdront leur emploi pour l’instant, sans reconnaissance du fait de la mauvaise gestion de l’entreprise.

La raison évoquée par les actionnaires et la direction : le coût des services administratifs, ce en raison de la perte de chiffre d’affaires au sein de l’enseigne…

Ce plan intervient pour faire des économies et tenter d’accroître encore la productivité alors même que la réorganisation commerciale s’est traduite par un échec fracassant lié à une sortie du coeur de clientèle Kookaï.

Nous demandons aucune suppression d’emploi, et que tous les salariés soient reclassés.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Vivarte : les syndicats organisent la riposte

Emploi et Salaires par Françoise Lambert

Alors que la procédure officielle des plans de licenciements se met en route dans le groupe d’habillement, les syndicats FO, CGT, CFTC, CGC et SUD contre-attaquent. Ils veulent faire désigner un expert indépendant par le tribunal de commerce.

La Halle aux chaussures : FO dit non au PSE

Commerce par Françoise Lambert

FO a choisi de ne pas signer l’accord sur le PSE à la Halle aux chaussures, validé le 1er juin par la CGT, SUD et la CGC. Un plan qui prévoit la suppression de 447 postes dans la filiale du groupe d’habillement Vivarte.

Vivarte : 1 600 postes supprimés, 3 millions d’euros pour l’ex-PDG

Emploi et Salaires

Mardi 7 avril lors du CCE de Vivarte (La Halle, André, Kookaï, Naf Naf…), la direction a annoncé la suppression de 1 600 postes sur les 17 000 salariés du groupe. Deux jours plus tard, Le Parisien a révélé que Marc Lelandais, P-DG du groupe jusqu’en octobre dernier, a quitté Vivarte avec un parachute (...)