Portrait : Elle balaye les préjugés des coiffeurs sur les syndicats

#TPE2016 par Clarisse Josselin

Article publié dans le cadre de la campagne #TPE2016 - La grande élection syndicale
© F. Blanc

Chargée de mission coiffure et esthétique pour la fédération FGTA FO depuis trois ans, Stéphanie Prat-Eymeric, 42 ans, sillonne la France pour expliquer aux salariés des salons et instituts le rôle du syndicat et les sensibiliser aux élections TPE.

Je sors d’un salon où l’employeur ne savait pas qu’il devait fournir les outils de travail, alors que c’est un accord signé en 2012, à l’instigation de FO », explique Stéphanie. Entre les ciseaux, les rasoirs ou le sèche-cheveux, c’est 800 euros d’économies pour le salarié.

C’est avec cet argument, et vingt ans de métier, que la très énergique secrétaire générale du Syndicat général FO des services de la coiffure et de l’esthétique pousse la porte des établissements et des écoles pour faire connaître son action et plus globalement le rôle du syndicat. Un gros défrichage.

« Les salariés, surtout dans la coiffure, sont réfractaires aux syndicats et ne les contactent que pour les prud’hommes », constate-t-elle.

« Toute seule, je ne peux pas conquérir la France »

Entrée à FO pour contrer une manager exécrable, elle leur explique la négociation collective, le paritarisme, leurs droits. Elle les informe aussi sur les élections TPE, que la plupart ignorent… Et assure que FO ne lâchera pas sur la négociation de titres-restaurants, première revendication des salariés.

Son formidable travail de terrain commence à porter ses fruits : les appels se multiplient, des élections sont remportées. « Mais toute seule, je ne peux pas conquérir la France, poursuit-elle. Pour les élections TPE, il faudrait que les militants distribuent aussi des tracts en allant chez le coiffeur ou chez l’esthéticienne. »

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

Tous les articles de la campagne

Rencontre professionnelle à Lyon autour des assistantes maternelles

Emploi et Salaires

Elles étaient 70 à s’être déplacées pour ce colloque qui s’est tenu à Lyon le 6 février 2016 en présence Pascal Lagrue secrétaire général de l’Union départementale du Rhône et de Véronique Delaître, Secrétaire fédérale en charge du secteur des services à la personne, qui animait ce colloque.
Le tour de France (...)

Je suis cadre dans une TPE et je me demande…

Vos droits - La Lettre FO-Cadres / Juillet 2016 par Union des Cadres et Ingénieurs

Être cadre dans une très petite entreprise, c’est être un salarié comme les autres même si on travaille au sein d’une structure de petite taille dépourvue le plus souvent de service RH adapté à vos attentes. Vous pouvez donc vous poser de nombreuses questions relatives à l’exécution et à la rupture de votre contrat de travail. FO-Cadres y répond.