Portrait : l’engagement syndical à Pôle emploi, sous la pression des fusions

Entre Militants par Mathieu Lapprand

Sylvie Szeferowicz, secrétaire du CE de Pôle emploi à Reims, prépare les élections à venir et revient sur les fusions sans fin subies par les agents.

Issue de l’ANPE qu’elle a intégrée en août 2000 à Rethel (Ardennes), Sylvie Szeferowicz a adhéré à Force Ouvrière dès le mois d’octobre de la même année. Elle siège à la commission paritaire locale, sa première responsabilité syndicale, puis intègre cette commission au niveau national en 2007.

© F. BLANC

En 2009, Sylvie est aux premières loges de la fusion entre l’ANPE et l’Unédic qui devient Pôle emploi. La fusion s’est bien passée « dans un bon esprit » et « avec l’Unédic, j’ai découvert le syndicalisme privé et les responsabilités locales du délégué syndical », explique la militante qui entre à l’époque au bureau national du syndicat des personnels publics de Pole-emploi et siège alors au CCE. Après la fusion, elle rejoint la FEC puis est sollicitée pour un mandat de déléguée syndicale centrale en janvier 2014.

Des élections au printemps

Des élections auraient dû se tenir en septembre 2015, mais elles ont finalement été reportées au printemps 2016. En effet, la réforme territoriale provoque de nouvelles fusions d’établissements. « Pôle emploi est en réforme constante depuis sa création, de nouvelles fusions sont imposées alors que les précédentes ne sont pas stabilisées », déplore la syndicaliste. Alors que le chômage n’a jamais été aussi élevé, Sylvie déplore que Pôle emploi et ses salariés soient aussi malmenés et combat les transferts d’activité vers des prestataires.

Mathieu Lapprand Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Être jeunes en 2015 : être précaire !

Newsletter FO Jeunes - Connexion n°1 par FO Jeunes

De nos jours, jeune rime avec précaire. Personne ne le conteste plus. C’est presque une rengaine et l’on ne compte plus les appels de diverses organisations, dont Force Ouvrière, à lutter contre.
Le taux de chômage : 23%
L’objet de ce papier n’est pas de t’ennuyer, cher lecteur, toi qui peut-être (...)

Mardi 7 mars : grève et manifestation nationale à Paris

Mobilisation par Enseignement, Culture et Formation professionnelle

Fonctionnaires hospitaliers, territoriaux, de l’État, salariés de l’Action sociale, de la Sécurité sociale, de Pôle emploi… les revendications sont les mêmes : défense des statuts et des garanties collectives ; défense des services publics, et création des postes nécessaires ; augmentation des salaires, augmentation du point d’indice d’au moins 8% ; défense de la Sécurité Sociale, contre la privatisation et le déremboursement.

Assurance chômage : FO dénonce une réforme sur le dos des plus précaires

Contre réformes par Clarisse Josselin, journaliste L’inFO militante

Le gouvernement a dévoilé le 18 juin à Matignon la réforme du régime d’Assurance chômage, avec pour objectif 3,4 milliards d’euros d’économies en trois ans. Durcissement des règles d’indemnisation pour les chômeurs, bonus-malus restreint pour les employeurs… FO conteste l’ensemble de ces mesures et dénonce une politique de sanction des demandeurs d’emploi les plus précaires.