Pour FO, c’est à l’Etat d’assurer l’avenir de La Poste

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

De gauche à droite sur la photo : Henri Milland (Secrétaire du syndicat FO du siège de La Poste) ; Philippe Charry (Secrétaire général de FO Com) ; Philippe Fourcade (Trésorier du syndicat FO du syndicat du siège de La Poste) ; Jacques Dumans (Candidat FO au Conseil d’administration de La Poste) et François Lefebvre (chargé de la prévention des risques et de la santé au travail).
F. Blanc / FO Hebdo - CC BY-NC 2.0

La fédération FO Com organisait une réunion débat sur l’avenir du service public postal ce 13 novembre, au siège de La Poste à Paris, dans le cadre de sa campagne pour l’élection des représentants du personnel au conseil d’administration de l’entreprise qui se déroulera du 16 au 19 novembre.

Alors que La Poste, avec ses 270 000 agents, reste aujourd’hui le seul service public présent sur l’ensemble du territoire, ses missions sont en péril du fait du désengagement de l’État qui ne cesse de diminuer sa contribution financière. La distribution du courrier six jours sur sept dans tout le pays, y compris dans les zones rurales, le transport et la distribution de la Presse à un tarif abordable même pour les plus petites associations, ou encore l’accessibilité bancaire pour les plus démunis avec des guichets qui offrent la possibilité de retirer des montants aussi modestes que 5 à 10 euros même si cela n’est pas très rentable pour l’entreprise et le fameux Livret A conçu pour les petits épargnants, sont autant de missions directement remises en cause par les restrictions budgétaires.

La Fédération FO Com qui appelle l’État à assurer l’avenir de La Poste a décidé d’adresser une lettre ouverte aux élus de la République, intitulée « Ensemble, sauvons La Poste ! ».

Evelyne Salamero Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Philippe Charry, nouveau secrétaire général de FO Com : « La seule issue est de défendre le service public et de le rétablir là où il a disparu »

Congrès de Fédération par Evelyne Salamero

FO hebdo : tu viens d’être élu Secrétaire Général de la Fédération FO Com. Peux-tu te présenter et rappeler ton parcours syndical ? Philippe Charry : Je suis syndiqué depuis mon entrée aux PTT en 1978, je suis issu du terrain. Mon arrivée à la Fédération en 2010 m’a permis de me familiariser avec les (...)

FO Com appelle à la résistance

Congrès de Fédération par Evelyne Salamero

Quelque 600 militants ont participé au XXIIe congrès de la fédération FO Com (Postes et Télécommunications) que l’union départementale de l’Aveyron a accueilli du 9 au 12 juin à Rodez.

Jacques Dumans, Secrétaire général de FO Com

Événement par  Valérie Forgeront

Avec un solde de 115 000 fonctionnaires à La Poste et de près de 60 000 dans le secteur des télécoms, quelle est l’importance de ces élections pour FO ? Elles sont importantes à plus d’un titre. Pour France Telecom Orange, qui est une société anonyme, la valorisation du vote des fonctionnaires et des (...)