« Pour la reconquête de nos droits ! », on se mobilise le 9 mars et on continue le 31 mars

Loi Travail par Employés et Cadres

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce

FO Commerce appelle ses militants à se rapprocher des leurs Unions Départementales pour la mobilisation du 9 mars et à préparer celle qui s’annoncerait le 31 mars pour remplir notre rôle de contrepoids et dire « Non à la Loi Travail ».

Pour FO Commerce, on ne vit pas pour travailler, on travaille pour vivre.

Les revendications de FO Commerce sont claires :

• le retour aux trois huit, huit heures de travail, huit heures de loisirs et huit heures de repos ;

• le retour aux deux jours de repos consécutifs dont le dimanche ;

• la réduction du temps de travail.

Leurs aboutissements sont nécessaires à l’épanouissement des travailleurs du commerce et ouvriront des perspectives pour combattre le chômage.

Nous ne pouvons que nous féliciter de l’appel des organisations lycéennes et étudiantes qui refusent cet avenir des plus précaires qui est organisé par l’axe Medef, Gouvernement et CFDT qui s’annonce prêt à négocier sur cette base des plus dangereuses.

Pour FO Commerce, la base de négociation, c’est les revendications salariales.

Mais pour cela, il faut se mobiliser pour le retrait de la contreréforme proposée par le gouvernement Valls, Macron, El Khomri, qui va à l’encontre des intérêts des salariés du commerce et renforce la loi Macron.

Le rendez-vous du 9 mars pour construire la suite de la mobilisation est nécessaire.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Les six fantasmes du Medef

Décryptage par Côme Barbotin

En septembre, l’organisation patronale a publié des « propositions » qui permettraient, selon elle, de créer 1 million d’emplois.