Pour le retrait de la loi « Travail » !

Appel à la grève le 17 mai 2016 par Action sociale

Article publié dans le Dossier Loi Travail

Communiqué de la Fédération Nationale de l’Action Sociale FO

Depuis deux mois, les salariés du secteur privé et du secteur public, avec les syndicats FO, CGT, Solidaires, FSU et les organisations UNEF, UNL FIDL, sont mobilisés pour le retrait du projet de loi travail.

Ce projet veut détruire les droits sociaux collectifs et accroitre les inégalités ainsi que la précarité.

L’inversion de la hiérarchie des normes, c’est la destruction programmée des conventions collectives de branches, du Code du Travail par le transfert de pans entiers du droit et de la négociation collective au niveau de l’entreprise. La destruction des droits individuels acquis, les facilitations des licenciements, l’affaiblissement de la médecine du travail, le travail de nuit non payé, le fractionnement des 11 heures de repos obligatoire, la remise en cause des assurances sociales collectives sont au cœur de ce projet inacceptable.

Cette logique de remise en cause des garanties et des droits collectifs concerne tous les salariés du privé comme du public.

L’opposition à ce texte est majoritaire dans le pays. Malgré ce rejet, le gouvernement vient de décider de passer en force en utilisant un déni de démocratie, l’article 49-3 de la Constitution.

Cette situation nécessite d’amplifier les mobilisations qui ont vu, le 31 mars 2016, lors de la journée de grève interprofessionnelle plus de 1,2 millions de salariés, de jeunes et de retraités en manifestation.

« Les organisations syndicales CGT-FO-FSU-Solidaires et les syndicats étudiants et lycéens UNEF-UNL-FIDL invitent leurs structures à organiser des assemblées générales pour débattre des modalités d’action, de la grève et de sa reconduction.

Elles appellent à deux nouvelles journées de grève et de manifestation mardi 17 mai et jeudi 19 mai prochains ». Une manifestation nationale est envisagée.

Plusieurs secteurs professionnels ont déjà répondu à cet appel (cheminots, routiers, énergie, chimie, construction, aéroport de Paris, etc.) et ont décidé la grève.

La Fédération Nationale de l’Action Sociale FO appelle à la Grève dans tout le secteur Social et médico-social à compter du mardi 17 mai 2016.

Elle invite ses syndicats à organiser, dans l’unité, dans tous les établissements et services, des assemblées générales des personnels pour décider de la grève et sa reconduction.

Face au mépris du gouvernement, et pour obtenir le retrait du projet de loi « Travail » le moment est venu de lui opposer la grève interprofessionnelle reconductible.

Action sociale Secrétaire général

Plus dans le Dossier Loi Travail
Tous les articles du dossier

Quand #Onvautmieuxqueça démode « Parce que je le vaux bien »

Propagande 2.0 par  Mathieu Lapprand

L’irruption de #Onvautmieuxqueça, un hashtag (voir ci-dessous) en forme de mot d’ordre, qui s’est propagé sur tous les réseaux sociaux depuis le 24 février dernier, traduit le ras-le-bol d’une génération vis-à-vis de la précarité comme unique horizon professionnel… mais c’est aussi une réponse à un slogan (...)

19 mai : mobilisations tous azimuts contre la loi Travail

Loi Travail par Nadia Djabali

Le recours au 49-3 aurait-il offert un second souffle au mouvement de protestation contre la loi Travail ? C’est ce que laisse supposer la multitude d’actions de ce jeudi 19 mai. Cette semaine, les arrêts de travail chez les cheminots, dans les raffineries et dans le secteur aérien ont amplifié le mouvement de protestation contre la loi Travail.

Soutien aux actions du 17 mars pour obtenir le retrait du projet de Loi Travail

Communiqué de FO

Force Ouvrière soutient et appuie les actions du 17 mars pour obtenir le retrait du projet de Loi Travail.

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, sera présent à la manifestation avec les membres du bureau confédéral et de la commission exécutive, dès 13 heures sur la place de la République.