Pour le retrait de la loi « Travail » !

Appel à la grève le 17 mai 2016 par Action sociale

Communiqué de la Fédération Nationale de l’Action Sociale FO

Depuis deux mois, les salariés du secteur privé et du secteur public, avec les syndicats FO, CGT, Solidaires, FSU et les organisations UNEF, UNL FIDL, sont mobilisés pour le retrait du projet de loi travail.

Ce projet veut détruire les droits sociaux collectifs et accroitre les inégalités ainsi que la précarité.

L’inversion de la hiérarchie des normes, c’est la destruction programmée des conventions collectives de branches, du Code du Travail par le transfert de pans entiers du droit et de la négociation collective au niveau de l’entreprise. La destruction des droits individuels acquis, les facilitations des licenciements, l’affaiblissement de la médecine du travail, le travail de nuit non payé, le fractionnement des 11 heures de repos obligatoire, la remise en cause des assurances sociales collectives sont au cœur de ce projet inacceptable.

Cette logique de remise en cause des garanties et des droits collectifs concerne tous les salariés du privé comme du public.

L’opposition à ce texte est majoritaire dans le pays. Malgré ce rejet, le gouvernement vient de décider de passer en force en utilisant un déni de démocratie, l’article 49-3 de la Constitution.

Cette situation nécessite d’amplifier les mobilisations qui ont vu, le 31 mars 2016, lors de la journée de grève interprofessionnelle plus de 1,2 millions de salariés, de jeunes et de retraités en manifestation.

« Les organisations syndicales CGT-FO-FSU-Solidaires et les syndicats étudiants et lycéens UNEF-UNL-FIDL invitent leurs structures à organiser des assemblées générales pour débattre des modalités d’action, de la grève et de sa reconduction.

Elles appellent à deux nouvelles journées de grève et de manifestation mardi 17 mai et jeudi 19 mai prochains ». Une manifestation nationale est envisagée.

Plusieurs secteurs professionnels ont déjà répondu à cet appel (cheminots, routiers, énergie, chimie, construction, aéroport de Paris, etc.) et ont décidé la grève.

La Fédération Nationale de l’Action Sociale FO appelle à la Grève dans tout le secteur Social et médico-social à compter du mardi 17 mai 2016.

Elle invite ses syndicats à organiser, dans l’unité, dans tous les établissements et services, des assemblées générales des personnels pour décider de la grève et sa reconduction.

Face au mépris du gouvernement, et pour obtenir le retrait du projet de loi « Travail » le moment est venu de lui opposer la grève interprofessionnelle reconductible.

Action sociale Secrétaire général

Sur le même sujet

La lutte contre les discriminations sur le devant de la scène

Communiqué de Force Ouvrière par Didier Porte, Secteur juridique

Mardi 19 mai 2015, ont été présentées les 18 propositions issues du rapport de synthèse du groupe « dialogue sur la lutte contre les discriminations ».
Les trois ministres présents (Travail, ville et justice) ont apporté des réponses qui dans leur grande majorité satisfont FO.
FO se félicite des (...)

Code du Travail : Robert m’a tuer !

Emploi et Salaires par FEETS FO

Pour un grand nombre d’hommes et de femmes, le nom de Robert Badinter restera attaché à l’abolition de la peine de mort et aux innombrables combats menés au titre des droits de l’Homme et aucun ne remettra en cause les luttes portées et menées avec conviction par cet homme, le respect l’emporte.

Développement de la culture du dialogue social : Abstention de Force Ouvrière sur l’avis du Conseil économique, social et environnemental

Communiqué de FO



Force Ouvrière s’est abstenue sur le vote de cet avis, objet d’une saisine gouvernementale en plein débat sur le projet de loi travail.

Le fait d’avoir obtenu, d’une part, le rappel à l’exemplarité de l’État sur l’application à l’article L1 du Code du travail et, d’autre part, de revoir la rédaction de (...)