Le Tour en questions

Pourquoi le maillot jaune est-il jaune, le maillot vert, vert, et le maillot à pois, à pois ?

Recommander cette page

Le vainqueur du Tour de France porte un maillot jaune. Mais pourquoi ? Il faut remonter près d’un siècle en arrière pour comprendre. Le maillot jaune est apparu pour la première fois au cours de l’édition 1919, afin que l’on puisse distinguer, au milieu du peloton, le leader du classement général, qui était alors Eugène Christophe. Une couleur liée... à celle du journal L’Auto, qui avait inventé la course en 1903 : il était imprimé sur du papier jaune ! Les autres maillots distinctifs de la Grande Boucle sont eux apparus plus tard. Le maillot vert du classement par points a ainsi été créé en 1953, et sa couleur était liée à celle de son premier sponsor, l’enseigne « À la belle jardinière ». Le maillot blanc à pois rouges du meilleur grimpeur a quant à lui fait son apparition en 1975, alors que le classement de la montagne existait depuis 1933 : là encore, sa création et ses couleurs sont directement liées à un sponsor, les chocolats Poulain. Aujourd’hui, même si les sponsors ont changé, les couleurs sont restées : elles sont même devenues une part essentielle du patrimoine du Tour.

A propos de cet article

En complément