Privatisation d’Aéroports de Paris : « Une politique de Gribouille à la solde de la Finance », La FEETS-FO apporte son soutien à la grève

Service Public par FEETS FO

Photographie de Lionel Allorge (Own work) [GFDL, CC BY-SA 3.0 or FAL]

Communiqué de la Fédération Force Ouvrière de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services

Le syndicat FO d’ADP appelle tous les salariés à la grève pour la date du 22 mars 2018 et à rejoindre le mouvement d’opposition face à un État guidé par un dogme libéral.

En effet, l’information a été portée par voie de presse, l’État compte se désengager d’ADP et donc céder la totalité du capital, la privatisation étant prévue à échéance fin 2018.

La FEETS-FO dénonce cette décision du gouvernement et revendique la préservation des services publics, des agents et des statuts. La privatisation d’ADP ne fera qu’aggraver une situation déjà fragile du secteur du transport aérien. Le futur exploitant d’ADP n’aura que pour seuls objectifs le profit et les dividendes qui bien évidemment se feront sur le dos des salariés et au détriment d’une véritable politique publique du transport aérien.

Pour la FEETS FO, la privatisation ADP : c’est la « vente des bijoux de famille » ainsi que l’avait déclaré François Bayrou en son temps pour la privatisation des sociétés d’autoroutes.

La FEETS FO apporte tout son soutien au syndicat FO ADP engagé dans l’action contre la privatisation et s’interroge dés à présent sur la finalité des « Assises du transport aérien » organisées par la ministre des Transports le 20 mars prochain !

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Privatisation de la Française des jeux

Communiqué de FO par Nathalie Homand

Adoptée dans le cadre de la loi PACTE, comme pour ce qui concerne ADP et Engie, la privatisation de la Française des jeux est en cours. La souscription est lancée aujourd’hui avant son entrée en Bourse prévue le 21 novembre. Cette cession représenterait près de 2 milliards d’euros de recettes.

Stop à la grande braderie des actifs publics !

Communiqué de FO par Nathalie Homand

Le Sénat examine actuellement le projet de loi PACTE sur la croissance et la transformation des entreprises et vient successivement de rejeter la cession de parts détenues par l’État dans deux entreprises (Aéroports de Paris et Française des jeux) puis de l’accepter pour une troisième (Engie).

Le public livré au PACTE des loups ?

Revue de presse par  Michel Pourcelot

Une vague de privatisations s’annoncerait, selon les médias, via la loi PACTE (Pacte, Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises), qui sera présentée le 18 avril au conseil des ministres. Aperçus dans la presse.