Produit d’épuration de l’air intérieur : du vent ?

Consommation par AFOC

Ces dernières années, sont en effet apparus sur le marché des équipements revendiquant des propriétés d’épuration de l’air intérieur, ou encore des matériaux de construction et décoration « dépolluants » destinés au piégeage ou à la destruction de nombreux contaminants chimiques et microbiologiques de l’air intérieur.

Dans une expertise récente, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Environnement (ANSES) souligne que les données disponibles ne permettent pas de démontrer l’efficacité et l’innocuité en conditions réelles d’utilisation des dispositifs d’épuration de l’air intérieur reposant sur ces technologies.

L’Agence rappelle opportunément que pour réduire l’exposition aux polluants de l’air intérieur, il convient en premier lieu de limiter les émissions à la source, en choisissant des produits peu polluants (par exemple ceux labellisés NF environnement), d’aérer et de ventiler les espaces intérieurs des bâtiments.

L’Agence recommande également la mise en place d’une certification des dispositifs d’épuration de l’air intérieur, les essais devant être conduits dans les conditions les plus proches possible des conditions d’utilisation de ces dispositifs.

 Voir en ligne  : Avis et rapport de l’ANSES [PDF]

AFOC Association Force Ouvrière Consommateurs - AFOC

Sur le même sujet

Le bisphénol A prend du plomb dans l’aile

Consommation par  Michel Pourcelot

Accusé depuis des années d’être un perturbateur endocrinien, le bisphénol A vient d’être officiellement classé « substance extrêmement préoccupante » par l’Agence européenne des produits chimiques, qui l’a annoncé le 16 juin.

Pollution de l’air : Pour prévenir il faut pouvoir mesurer !

La FEETS FO exige le maintien des moyens par FEETS FO

Le pic de pollution observé ces derniers jours montre à nouveau que les enjeux de qualité de l’air sont fondamentaux pour la santé et la qualité de vie de la population. L’amélioration de la qualité de l’air et la prévention des risques liés à cette dégradation passe par la mesure et la surveillance. (...)