Projet de loi Macron : Force Ouvrière persiste

Communiqué de Force Ouvrière

A la veille d’un week-end marathon de débats parlementaires à l’assemblée nationale sur le projet de loi Macron avant le vote solennel de mardi prochain Force Ouvrière tient à réitérer son opposition à ce texte et notamment à l’extension et à la banalisation du travail du dimanche :

 Que ce soit sur le nombre de dimanche à la discrétion des maires passé de 5 à 12 ;

 Sur la notion de volontariat que l’on sait subjective ;

 Sur l’absence de compensation salariale précise dans le texte.

Autant d’éléments qui constituent des mesures de flexibilité rétrogrades pour les salariés qui seraient concernés et sans effets certains sur l’emploi.

De même, Force Ouvrière dénonce les mesures d’assouplissements sur les licenciements économiques qui figurent dans le texte qui, à défaut de sécuriser l’emploi, viennent sécuriser les employeurs.

D’une manière générale ce projet de loi fourre tout, qui nonobstant certaines évolutions, ne constitue pas pour Force Ouvrière un texte qui permettra de relancer la croissance et l’activité mais qui fragilise les salariés. De fait, c’est bien un gage pour l’Europe de la continuation d’une politique économique et sociale de rigueur et d’austérité dont les effets sociaux, économiques et démocratiques sont destructeurs.

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Salaires minimums au niveau européen

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Secteur Europe - International

Après plusieurs semaines d’incertitudes et deux phases de consultation avec les interlocuteurs sociaux européens de janvier à septembre dernier, une proposition de directive de l’Union Européenne sur les salaires minimums a bel et bien été présentée par la Commission européenne le 28 octobre 2020.

Attentat à Nice

Communiqué de FO par Yves Veyrier

A la suite de l’attentat ayant eu lieu à Nice aujourd’hui, le Secrétaire général de Force Ouvrière, Yves Veyrier, s’est exprimé en ces termes : « Ne pas céder au terrorisme et l’horreur qui a frappé encore, aujourd’hui, à Nice. »

Etat d’urgence : réaction FO

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Sans mésestimer la gravité de la situation sanitaire et l’urgence à y faire face, FO s’inquiète que le recours à l’état d’urgence devienne récurrent.