PSE bloqué chez Delpierre par la CGT et la CFDT, les salariés risquent de tout perdre !

Fédération FGTA-FO par FGTA-FO

Communiqué de la FGTA-FO

Le Groupe Labeyrie Fine Foods auquel appartient Delpierre va fermer le site de Wisches, une usine où sont employés 83 salariés et une cinquantaine d’intérimaires.

Après un fort mouvement social qui a permis de rouvrir de véritables négociations, un compromis a enfin été trouvé pour aboutir à un PSE contenant des mesures fortes pour sécuriser l’avenir des salariés. Ce PSE contient notamment :

 le passage de 4 mois de congé de reclassement à 12 mois pour tous, et jusqu’à 14 mois pour certains salariés

 le versement sous forme de prime du solde de congé de reclassement jusqu’à 8 mois en cas de retour rapide à l’emploi

 la multiplication par 2 du nombre de retours possibles au congé de reclassement en cas de retour à l’emploi via des contrats courts

 le versement de 1 000 euros aux petites entreprises locales en cas d’embauche d’un salarié Delpierre

 le cumul de ces mesures avec le versement d’un chèque de départ promis par la Direction dans le cadre de la fermeture (APC), cumul non prévu initialement.

Ces multiples mesures doivent permettre aux salariés de retourner rapidement dans l’emploi, et de percevoir des sommes importantes. Un nombre significatif de salariés sont proches de la retraite et pourraient, grâce à ce PSE, toucher jusqu’à 50 000 euros d’indemnités.

Aujourd’hui, les salariés veulent pouvoir se projeter plus sereinement sur leur avenir, ils en ont assez de cette situation qui perdure depuis plus d’un an maintenant.

Le syndicat FO, qui a été moteur dans ces négociations, veut engager sa signature, or, pour que ce PSE soit validé, au moins une des deux autres organisations syndicales, CGT ou CFDT, doivent aussi le signer.

Dans ces deux organisations, des conflits internes, notamment avec des représentants n’étant pas présents sur le site de Wisches, bloquent les signatures.

La FGTA-FO en appelle à leur responsabilité. Sans leur signature, aucune des mesures détaillées ci-dessus ne sera appliquée, les salariés risquent de tout perdre !

Mesdames et Messieurs de la CGT et de la CFDT, soyez responsables, les salariés et leurs familles ne méritent pas ce mépris de votre part !

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet