Quand le gouvernement cherche un bouc-émissaire pour diviser les salariés et détourner l’attention de l’urgence sociale

Toute l’actualité par FEETS-FO

Communiqué de la FEETS-FO

Le gouvernement doit annoncer officiellement mercredi l’instauration de quota d’immigration de travail. Cette nouvelle annonce s’inscrit dans la continuité du climat nauséabond alimenté au plus au niveau de l’État.

Cette stratégie est la preuve que le gouvernement n’a plus d’autres ressources face à la révolte grandissante. L’histoire devrait pourtant rappeler que jouer les apprentis sorciers peut conduire au pire.

La FEETS-FO rappelle son combat de tout temps contre les idéologies de haine de l’autre.

Nous refuserons de tomber dans ce piège grossier de la stigmatisation de l’autre et la FEETS-FO appelle plus que jamais ses syndicats et ses sections syndicales à se mobiliser pour la grève à partir du 5 décembre.

FEETS-FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Égalité réelle au travail : il y a encore du boulot

Toute l’actualité par Nadia Djabali

Un tiers de la population active déclare avoir subi des discriminations au cours des cinq dernières années, sur son lieu de travail ou lors d’entretiens d’embauche. Premières victimes : les femmes, les jeunes, les immigrés et les handicapés.

Accueil des migrants : les agents FO de Marseille demandent des moyens

Service Public par  Valérie Forgeront

Revendiquant des effectifs supplémentaires et l’amélioration de leurs conditions de travail, les personnels du service marseillais d’accueil des migrants relevant de la préfecture des Bouches-du-Rhône étaient en grève le jeudi 4 mai à l’appel de FO (syndicat majoritaire). Le mouvement a été suivi par 90% des agents des guichets d’accueil.

Loi immigration : la République abîmée !

Communiqués de FO par Béatrice Clicq, Eric Gautron, Frédéric Souillot, Secrétaire général de Force Ouvrière, Secteur Protection sociale collective

La loi immigration, adoptée au prix de concessions inadmissibles du gouvernement, bafoue les principes républicains d’égalité et de solidarité. FO dénonce les manœuvres bassement politiciennes qui ont prévalu à l’adoption de cette réforme.
Le gouvernement avait la possibilité de retirer un (...)