Quinquennat Macron = 5 ans de gel de point d’indice

Fédérations professionnelles FO par FO Fonctionnaires, Postes et Télécommunications - FO COM, Services publics et de Santé

Article publié dans le cadre de la campagne Elections Fonction publique

Communiqué de l’Union interfédéral des agents de la Fonction publique FO

Le nouveau monde promis par Macron se solde par une situation inédite : le gel de la valeur du point d’indice servant au traitement des fonctionnaires pendant les cinq années de sa présidence.

Avec, pour résultat, des pertes de pouvoir d’achat, une dévalorisation de l’emploi public, une baisse mécanique des nouvelles pensions de retraite.

C’est pourquoi, FO considère inacceptable l’annonce d’une conférence sur les perspectives salariales dans la Fonction publique par la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, sans mesure générale.

Si les mesures catégorielles issues du « Ségur », « Beauvau », « Grenelle », témoignent de rémunérations insuffisantes des personnels concernés (soignants, policiers, enseignants), pour FO Fonction Publique, ce sont ces catégories C, B et A des trois versants qu’il vaut revaloriser.

Le Gouvernement veut porter son effort sur les bas salaires ! Dont acte ! Mas comment ?

Sûrement pas à coup d’annonces démagogiques : une augmentation de 40 à 100 € par mois :

FO Fonctionnaires Secrétaire général

Postes et Télécommunications - FO COM Secrétaire général

Services publics et de Santé Secrétaire général

Plus dans la campagne Elections Fonction publique
Tous les articles de la campagne

Fonction publique : Mobilisation tous azimuts

Service Public par  Valérie Forgeront

Un rassemblement le 28 mai devant l’Assemblée nationale pour dire non au projet de loi de transformation de la Fonction publique, une semaine d’actions organisée par les hospitaliers et les territoriaux du 27 au 31 mai, des réunions publiques, des grèves dans moult secteurs… Les fonctionnaires (...)

Représentativité : pour FO, la confirmation du niveau de sa troisième place conforte son audience et constitue un point d’appui

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La Confédération considère que ce résultat - après celui des élections Fonction publique de décembre 2018 où elle avait confirmé sa première position à l’État et conquis la deuxième place dans la fonction publique hospitalière - conforte son audience auprès des salariés et constitue un point d’appui de conquêtes d’implantations et de syndicalisation.

Un premier mai déterminé

Mobilisation par Evelyne Salamero

Entre 150 000 personnes et 300 000 personnes ont manifesté ce 1er mai 2019 en France. Partout dans le pays, les structures FO étaient mobilisées, souvent dans les cortèges, comme à Paris malgré les gaz lacrymogènes et les black blocs, mais aussi dans de nombreuses petites villes (Guéret, Royan, Le Puy-en-Velay, Gap…) où tout s’est déroulé dans le calme et avec un nombre de participants plus important que les années passées.