Quinquennat Macron = 5 ans de gel de point d’indice

Fédérations professionnelles FO par FO Fonctionnaires, Postes et Télécommunications - FO COM, Services publics et de Santé

Communiqué de l’Union interfédéral des agents de la Fonction publique FO

Le nouveau monde promis par Macron se solde par une situation inédite : le gel de la valeur du point d’indice servant au traitement des fonctionnaires pendant les cinq années de sa présidence.

Avec, pour résultat, des pertes de pouvoir d’achat, une dévalorisation de l’emploi public, une baisse mécanique des nouvelles pensions de retraite.

C’est pourquoi, FO considère inacceptable l’annonce d’une conférence sur les perspectives salariales dans la Fonction publique par la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, sans mesure générale.

Si les mesures catégorielles issues du « Ségur », « Beauvau », « Grenelle », témoignent de rémunérations insuffisantes des personnels concernés (soignants, policiers, enseignants), pour FO Fonction Publique, ce sont ces catégories C, B et A des trois versants qu’il vaut revaloriser.

Le Gouvernement veut porter son effort sur les bas salaires ! Dont acte ! Mas comment ?

Sûrement pas à coup d’annonces démagogiques : une augmentation de 40 à 100 € par mois :

FO Fonctionnaires Secrétaire général

Postes et Télécommunications - FO COM Secrétaire général

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet

Les fonctionnaires répondent au gouvernement par une grève le 22 mars

Service Public par  Valérie Forgeront

Ce sera le jeudi 22 mars. Sept organisations syndicales sur neuf de la fonction publique dont l’UIAFP-FO (union interfédérale FO de la Fonction publique) annoncent pour cette date une journée de grève et de mobilisation. Les agents de l’État, de la territoriale et de l’hospitalière entendent ainsi répondre aux annonces faites ce 1er février par le gouvernement mais aussi à celles égrenées depuis le printemps.

Fonction publique : le rendez-vous salarial sous le joug du PPCR

Service Public par  Valérie Forgeront

Prévu ce 18 juin, a priori, le rendez-vous salarial entre le ministère de l’Action et des comptes publics et les neuf organisations syndicales de fonctionnaires, dont l’UIAFP-FO, devrait traduire concrètement l’axe que le gouvernement entend donner à l’évolution des salaires des quelque 5,4 millions d’agents des trois versants de la fonction publique (État, territoriale, hospitalière) en 2019.