Radiations : les chiffres de l’emploi contaminés ?

Le mot par Michel Pourcelot, journaliste L’inFO militante

© Jean-Claude MOSCHETTI/REA

Fukushima ? Tchernobyl ? Non, Pôle emploi… le mot « radiation » a été remis en exergue par les contestés derniers chiffres du chômage fournis par Pôle emploi et la Dares faisant état d’une baisse « historique » de 3,1% (en catégorie A). Qualifiée pieusement de « mystère » par l’économiste de l’OFCE Mathieu Plane, cette baisse du chômage ne peut théoriquement se produire avec une croissance au ralenti comme celle de 1,2% enregistrée en 2019. Néanmoins, l’augmentation des radiations, certes sensible, ne peut suffire à elle seule à l’expliquer.

Irradiés, rayés et autres

Mais si l’on y regarde de plus près, les chiffres montrent aussi une importante hausse en un an dans les catégories D et E, respectivement de +7,8% et +1,9%. De plus, les sorties de Pôle emploi pour « défaut d’actualisation » pourraient ne pas y être étrangères. Ce motif représente environ 40% des sorties de liste en 2019. Les reprises d’emploi seulement 20%. Gageons que le nouveau durcissement des règles de l’assurance-chômage va non seulement améliorer les chiffres mais aussi contribuer à expédier plus de radiés et rayés des listes dans le halo du chômage. Pour éclairer, voire irradier, les débats, il est à signaler que le mot « radiation », provient du latin radiatio qui signifie « rayonnement, éclat lumineux ». De quoi examiner les statistiques sous un nouveau jour.

Sur le même sujet

Être jeunes en 2015 : être précaire !

Newsletter FO Jeunes - Connexion n°1 par FO Jeunes

De nos jours, jeune rime avec précaire. Personne ne le conteste plus. C’est presque une rengaine et l’on ne compte plus les appels de diverses organisations, dont Force Ouvrière, à lutter contre.
Le taux de chômage : 23%
L’objet de ce papier n’est pas de t’ennuyer, cher lecteur, toi qui peut-être vis (...)

Chiffres du chômage : pas de quoi pavoiser

Economie par Valérie Forgeront, journaliste L’inFO militante

L’Insee vient de publier le taux chômage au sens du Bureau international du Travail (BIT). Il diminue de 0,1 point au 4e trimestre 2016 et de 0,2 point sur un an. Reste que les statistiques émanant de Pôle emploi et basées sur le nombre de demandeurs d’emploi inscrits signalaient le mois dernier une situation beaucoup moins réjouissante.

Offre de services relative à l’emploi des personnes en situation de handicap : FO attend la poursuite des travaux

Communiqué de FO par Anne Baltazar, Mission handicap confédérale

Après la réforme de l’obligation d’emploi actée par les décrets parus récemment, les discussions impulsées par la secrétaire d’État portent maintenant sur une rénovation de l’offre de services à destination des personnes handicapées et des employeurs, centrée sur le soutien à l’insertion professionnelle et (...)