Rapport du COR : les retraites malades de l’austérité

Retraite par Françoise Lambert

Article publié dans le cadre de la campagne Réforme des retraites, FO dit stop !
@ LUDOVIC/REA

Le retour à l’équilibre du système de retraite, qui était prévu pour 2022 il y a deux ans, est au mieux repoussé de vingt ans : c’est l’un des enseignements du dernier rapport annuel du Conseil d’orientation des retraites (COR), rendu public le 13 juin. Celui-ci table désormais sur un déficit de 10 milliards d’euros à la fin du quinquennat. Il faudrait attendre au mieux 2042, selon le scénario le plus favorable (1,8 % de croissance de la productivité). En cas d’une progression des revenus d’activité limitée à 1,5 %, il faudrait patienter jusqu’en 2056 pour renouer avec l’équilibre. La dégradation provient d’une diminution des recettes à 13,4 % du PIB d’ici à 2022, tandis que les dépenses restent, elles, stables, à 13,8 %. La baisse des recettes est liée à la maîtrise des dépenses publiques à travers [celle] des rémunérations et de l’emploi des fonctionnaires, ce qui se traduit par des ressources moindres pour le système de retraite et une dégradation du solde, expose le COR. Autrement dit : ce sont bien l’austérité salariale imposée aux fonctionnaires et les 120 000 suppressions de postes envisagées dans la fonction publique qui viennent plomber le système de retraite. Un comble.

Françoise Lambert Journaliste à L’inFO militante

Tous les articles de la campagne

Retraite : ne pas être dupe et ne pas se résigner

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Le Haut-commissaire à la réforme des retraites a invité les interlocuteurs sociaux, syndicats et organisations patronales, à la présentation de son rapport, le 18 juillet. Nous n’aurons pas de texte en amont nous a-t-on expliqué. Mais déjà les pistes du projet de réforme semblent distillées dans la presse. S’il s’agit de la technique classique destinée à habituer les esprits et espérer annihiler toute forme de réaction, nous ne sommes ni dupes ni résignés.

Retraite : la contestation de toutes parts

Toute l’actualité par  Valérie Forgeront

Face à un gouvernement qui s’entête à vouloir imposer, et au pas de charge, une réforme des retraites rejetée par les travailleurs et déjà critiquée par le Conseil d’État en des termes rares de sa part, la contestation perdure et prend des formes originales.

Voies navigables : En grève à partir du 5 décembre 2019

Navigation fluviale par FEETS FO

Les responsables des cartels FO des services de « Voies navigables de France » réunis à Paris les 12 et 13 novembre 2019 appellent les agents à s’engager dans la grève à partir du 5 décembre 2019 pour rejeter le « système universel de retraite » du gouvernement.