Rapport Sénat : FO dit non a l’experimentation du revenu de base

Communiqué de FO par Pascal Pavageau, Secteur Économique

« L’hémicycle du Sénat français en septembre 2009 » par Romain Vincens. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

Une mission du Sénat vient de publier son rapport d’information sur un « revenu de base en France ».

Bien que reconnaissant que les expériences d’un tel « revenu » déjà engagées dans quelques pays n’apportent rien de concret en termes d’efficacité réelle, la mission préconise qu’une expérimentation territoriale soit lancée en France sur environ 30 000 personnes.

Cette proposition est d’autant plus étrange que le rapport ne donne aucun cadre précis pour expérimenter ce « revenu de base » : en gros, on pense que ça ne sert pas, on n’en a pas besoin, mais on va l’expérimenter sans pour autant en définir le périmètre ni le fonctionnement…

Force Ouvrière rappelle que sous un visage généreux, le « revenu universel » apparait comme un cautionnement de la précarité, ce que le rapport du sénat démontre en plaçant cette notion comme devant en partie pallier les dégradations du travail (à défaut d’emplois) et de rémunérations liées aux évolutions issues du Numérique.

Pour FO, ce revenu de base est une vraie mauvaise idée. Il consisterait en un « solde de tout compte », permettant plus facilement le détricotage des avancées sociales et des droits collectifs, en libérant le marché du travail des soi-disant contraintes actuelles obtenues depuis deux siècles environ par les luttes sociales. Dans l’état actuel des choses, ce serait une nouvelle victoire du capital sur le travail et contre le social, ce à quoi FO ne peut se résoudre.

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Smic : FO conteste le Groupe d’experts et s’adresse au Premier ministre

Communiqué de FO par Yves Veyrier, Karen Gournay, Secrétaire général de Force Ouvrière, Secteur de la Négociation Collective et des Rémunérations

FO conteste le rapport du dit groupe d’experts sur le Smic qui, sans surprise, recommande de s’abstenir de tout coup de pouce et continue de présenter l’augmentation du Smic comme un coût et un frein à l’emploi, comme il l’a toujours fait depuis treize années d’existence !

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes : la grande cause nationale du quinquennat nécessite d’aller au-delà du droit constant !

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Béatrice Clicq, Secteur Égalité professionnelle, Secteur Europe - International

Le 8 novembre dernier, la France a ratifié la Convention n° 190 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) relative à l’élimination de la violence et du harcèlement dans le monde du travail (dont la violence fondée sur le genre). Depuis son adoption par l’OIT à l’occasion de son centenaire en (...)