Réaction de FO aux propos du président de la République

Communiqué de FO par Yves Veyrier, Secrétaire général de Force Ouvrière

Autant FO estime indispensable que la population – les salariés en particulier – soient vaccinés le plus largement afin, en premier lieu, d’être protégés du risque de formes graves et d’éviter, ainsi, de surcharger les services de soins critiques des hôpitaux qui manquent de longue date de moyens et d’effectifs et qui ont vu la poursuite des fermetures de lits durant la pandémie, autant FO a contesté l’approche fondée sur la sanction et ne peut, à cet égard, que protester contre l’expression du président de la République dans une interview ce jour.

FO y voit le même esprit que celui stigmatisant les demandeurs d’emplois pour justifier une réforme de l’assurance chômage qui vise à pénaliser les salariés subissant les successions de contrats courts, comme celui justifiant la remise en cause des systèmes de retraites en stigmatisant les régimes existants.

FO entend pour sa part poursuivre sans relâche son action syndicale pour la défense des intérêts particuliers des salariés : salaires, emploi, convention collectives et statuts, sécurité sociale, assurance chômage, retraites et service public.

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Secrétaire général de Force Ouvrière

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Le rachat des jours de RTT, la fin des 35h ?

Communiqués de FO par Frédéric Souillot

FO réitère sa revendication prioritaire : c’est l’augmentation des salaires qui redonnera du pouvoir d’achat aux salariés ! Et non pas une rustine, qui n’offre qu’une solution temporaire notamment parce qu’elle n’est applicable que pour les heures cumulées avant le 1er janvier 2022 et ce jusqu’au 31 (...)