Réforme des retraites : le gouvernement tente de passer en force

Communiqués de FO par Frédéric Souillot, Secrétaire général de Force Ouvrière

Ce matin, le gouvernement a fait le choix d’activer l’article 44-3 de la Constitution pour accélérer l’examen du texte au Sénat et aller directement au vote sur l’ensemble du projet de loi retraites sans attendre la fin des débats initialement prévue dimanche soir (vote bloqué).

Force ouvrière condamne un passage en force brutal, à l’image du projet de réforme des retraites.

Après la procédure accélérée choisie pour mener la réforme des retraites dans le cadre d’un PJL rectificatif de la sécurité sociale (article 47-1) et la menace toujours présente d’un 49-3, le gouvernement utilise tous les artifices constitutionnels pour empêcher le débat démocratique sur un projet de réforme rejeté massivement par la population et la totalité des Organisations Syndicales.

Plus que jamais, FO rejette avec la plus grande force ce projet de réforme et appelle à nouveau à poursuivre et amplifier le mouvement dès demain samedi 11 mars puis à compter du 15 mars, journée de manifestations et de grèves.

Après un tel passage en force, le gouvernement sera seul responsable d’une situation qui pourrait devenir explosive.

FO appelle toute la population à continuer la mobilisation et les actions, encore plus massivement pour dire non à cette réforme injuste et brutale.

Frédéric Souillot Secrétaire général de Force Ouvrière

Secrétaire général de Force Ouvrière

Les derniers communiqués Tous les communiqués

FO dénonce la mise en place d’un reste à charge pour l’utilisation du CPF annoncée par l’exécutif

Communiqués de FO par MICHEL BEAUGAS, Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle -

Depuis novembre 2022, l’exécutif oscille entre son désir de limiter les dépenses faites en matière de formation professionnelle continue et celui de conserver l’image du compte personnel de formation (CPF). Ainsi, il n’a cessé de faire planer la menace d’un reste à charge aux salariés dans le (...)

8 mars, journée internationale des droits des femmes - Exigeons l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes !

Communiqués de FO par Béatrice Clicq, Secteur Égalité professionnelle

Alors que le rapport du Haut Conseil à l’Egalité (HCE) sur le sexisme alerte sur un risque de régression des droits des femmes, ce 8 mars 2024 doit être l’occasion de rappeler que l’égalité entre les femmes et les hommes est un principe constitutionnel qui doit se concrétiser, dans la vie de (...)